AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[Flashback] Street's rules

 :: Le défouloir :: Topics obsolètes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 17 Jan - 22:19
Mon bon saucisson
Featuring Amon
Il fait froid, cet hiver. Quelle idée a-t-on de devenir vagabond à cette période de l'année ?! Mais d'un autre côté, à l'approche des fêtes de Noël, les gens ont cette tendance à devenir plus dépensiers, à se montrer généreux et aussi à gaspiller. Alors c'est plus ou moins l'occasion de se trouver plus facilement à manger, faute d'abri et de chauffage surtout. Bon, après tout, tu es un pokémon, tu résistes plus facilement aux conditions climatiques que les humains.

Ah, cette ambiance chaleureuse que sont les marchés de Noël, surtout, les marchands sont si joviaux, les clients prennent le temps et discutent avec pour en connaitre plus sur la production. C'est l'occasion idéale pour chaparder des denrées alimentaires. Et c'est comme ça que tu gagnes ton pain, ou plutôt ton saucisson de la journée ! Mais tu ne reviens jamais au même endroit deux fois dans la semaine. Ou même trop souvent parce qu'on te remarque vite avec tes cheveux, malgré ton bonnet, il y a toujours ces mèches éparses qui dévoilent ton identité.

Aujourd'hui, tu t'essaies aux abords des restaurants, ils ont évidemment de la nourriture et les clients ne mangent pas tout dans leur assiette. Quel gaspillage ! Mais quelle aubaine pour toi, justement ! Si encore tu étais seul sur ce terrain de chasse ! Malheureusement, tu as aperçu une ombre, qui semble épier la même saucisse que toi, sur cette table vide des clients qui viennent de la quitter pour aller payer la note. Il te faudrait plus de dextérité cette fois, et de malice aussi. Mais tu es jeune, pauvre mentali, et l'expérience te manque. Tu te fais bousculer alors que tu t'approches et à peine tu te remets de tes émotions que le fruit de la convoitise a disparu.

Tu as juste le temps de repérer la cible que tu soupçonnes et tu te mets à sa poursuite, pas prêt à lâcher si facilement ta proie ! c'est la dure loi de la rue, mais avec un peu de chance, tu serais assez fort pour le racketter.

Tu cours, vite, et arrives à rattraper le fautif. Dans une rue plus sombre à l'écart, tu l'interpelles, pour qu'il ralentisse et qu'il t'affronte.

" Hé ! Toi ! Là ! "

Ca semble faire son effet, et tu en souris. Une première victoire. Tu tends la main en sa direction en le menaçant du regard, un sourire convivial sur les lèvres :

" Maintenant, tu vas gentiment me rendre ce qui m'appartient... "

Alors soit il obtempère, soit c'est combat. Tu préfères éviter le combat, pour ne pas te salir plus que tu ne l'es déjà. Après tout, tu n'es pas vraiment présentable, mais à son air, lui non plus. Lui aussi doit être un sauvage, mais tu n'as pas le souvenir de l'avoir déjà croisé. Ton odorat te signale qu'il s'agit d'un type volatile, mais tu ne saurais en dire plus, il existe tellement d'espèces. Déjà rien que dans ta race, il existe une dizaine de races, presque....

@Tic Tac Frey
Invité
avatar
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Mer 18 Jan - 19:37

Amon

Vanad

「 Street's rules」

Ah... c'était il y a quelques mois que j'avais rencontré Vanad... du temps où ce petit enfoiré que j'aime bien était encore libre. Pourquoi est-ce que je repensais à cela maintenant? Je me trouve trop nostalgique ces temps... est-ce parce que je m'ennuie? Fort possible... Je lâchais un soupire, me remémorant la scène...

/////Flash Back\\\\\

C'était un jour comme tous les autres pour moi, mise à part peut-être le fait que j'étais sortis de jour. J'avais mis ma cape pour cacher mes bras ailés, j'avais également rabattu ma capuche sur ma tête pour passer incognito, je ne portais pas mon masque, ni mes armes, j'aurais paru trop suspect et je le savais. Je m'étais dirigé vers Ekaeka dans le quartier des restaurant. Il y avait plein de monde à qui faire les poches et j'étais ravi. Fauchant habillement un portefeuille par là... une montre par-ci, restant vraiment discret. Je remerciait mon maître qui m'avait appris tout cela. Il m'avait aussi enseigner à me défendre, ce qui était vraiment bon pour moi. Je passais à côté d'une terrasse, voyant un hybride piquer sous le nez d'un autre une saucisse. Je ris doucement continuant mon chemin, les temps étaient dur pour eux, j'espérais bientôt pouvoir faire changer les choses.

Je m'enfilais dans une ruelle sombre pour admirer mon butin quand j'entendis quelqu'un m'interpeller. Je me retournais vers lui, reculant brusquement quand il avançait sa main vers moi. Je mis quelques seconde à le reconnaitre, celui qui s'était fait faucher sa saucisse... Qu'est-ce qu'il voulait que je lui rende? Je ne lui avait pas fait les poches pourtant. Je le fixais méchamment, méfiant, resserrant les poings.

-"Désolé... tu confonds mon pauvre, vas faire un teste de vue, je ne t'ai rien pris. Tu peux me fouiller si tu veux."

Je relevais les bras en l'air, les tendant pour prouver ma bonne foie et je souris en coin, s'il pensais que je lui avais piquer son repas, je pouvais l'emmerder.

-"Mais bon... j'ai peut-être déjà avalé ce que tu cherches."

Ah qu'est-ce que je pouvais être mauvais... je voulais m'amuser et le faire tourner en rond.
avatar
avatar

Description du caractère de votre personnage : Hybride sauvage

Voir le profil de l'utilisateur http://alola-island.forumactif.com/t82-amon-des-bois-pour-vous-s


Revenir en haut Aller en bas
Jeu 19 Jan - 22:22
T'as bouffé quoi ?!
Featuring Amon
Tu vois les épaules de ton opposant se contracter nerveusement, ses poings se serrer, signifiant une posture défensive, prêt au combat. Tu soupires en l'observant et siffles de désapprobation, comme tu aurais préféré éviter l'affrontement direct.

" Tsk "

Il te provoque, tu plisses le regard et tes poings se serrent à leur tour, te préparant à répondre par la force. C'est comme le bâillement, c'est contagieux. D'ailleurs, tu bailles, là ! Tu ne lui fais clairement pas confiance bien qu'à première vue, il semble honnête. Tu scrutes ses mains, et imagines que tu le fouilles au corps. Mais cette idée soudaine te rebute et tu en as des frissons, au point d'avoir un mouvement de recul, n'arrivant à t'empêcher d'esquisser une grimace de dégoût à l'idée d'entrer en contact physique de la sorte avec quelqu'un d'autre.

Par contre, tu n'aimes pas du tout cet air railleur qu'il prend, ce sourire en coin qui finalement ne fait que confirmer sa culpabilité. Et ce qu'il insinue te met en rogne, tes poils dans la nuque se hérissent, tandis que ta queue remue violemment d'un côté.

" Tu te fous de moi...?! "

Essayant de garder le contrôle sur ton calme, tu conserves un ton bas, mais chargé de violence, tel un nuage noir qui annonce l'orage à proximité. Tu serres les dents et réfléchis à ce que tu peux répondre pour le faire flancher, car tu n'aimes pas qu'on se moque de toi. Tu veux reprendre le dessus, mais tu sens que ça ne va pas être facile, surtout ne pas se laisser déborder par ses émotions.

" Tsk ! Et ça t'amuse, bien sûr... "

Il te semble que tu t'es un peu jeté dans une impasse tout seul, là.Si le gars se fout effectivement de toi, qu'as-tu à gagner à l'affronter ? Lui faire ravaler ses conneries ? Mais il peut aussi bien te le faire comprendre à sa manière... Tu as trop à perdre là et si peu à gagner...

Oh et puis à quoi bon trop réfléchir ?! C'est pas ton genre, Vanad... D'ailleurs... Tu es déjà à sauter sur lui, le poing en l'air pour lui flanquer la raclée de sa vie.

Mais même si les vêtements joue beaucoup pour donner de la stature aux personnages, il est clair que ton interlocuteur est plus petit que toi, de pas grand chose, mais peut-être suffisamment pour que tu prennes le dessus. Quoique, comme ça fait un moment que tu ne t'es pas nourri... Au moins dix heures ! Pas assez convenablement en tout cas depuis que tu es devenu sauvage. Du coup, tu es affaibli et il pourrait te mettre la pâtée. A vrai dire, tu n'as pas vraiment pris le temps de le jauger, tu as foncé dans le tas, envahi par la colère et la faim.

" Rends-moi mon déjeuner ! "

En tout cas, tu es prêt à aller chercher ta saucisse dans son estomac...

@Tic Tac Frey
Invité
avatar
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Sam 21 Jan - 0:31

Amon

Vanad

「 Street's rules」

Je le voyais serrer les poings, il était prêt à venir à ça pour si peu? Sérieusement? Il avait si faim que ça? Le pauvre petit, je ne vais pas le plaindre... Mais je pourrais le recruter je crois. Je ris doucement à ses réponses, le trouvant totalement idiot. Je le vis se précipiter sur moi pour me frapper, le poing bien serrer, ce sera l'occasion de juger de ses capacités, mais je n'aimais pas avoir mal. Et puis, je pouvais comprendre sa colère, mais c'était bien trop amusant de le faire tourner en rond. Je soulevais ma cape pour lui brouiller sa vue, le laissant frapper dedans tout en me reculant rapidement évitant son coup. Je n'étais pas né de la dernière pluie et un hybride affaiblit n'allait pas me faire peur et ne me mettrait pas à terre si rapidement. Je grimpais agilement sur une poubelle, me mettant accroupit dessus, prêt à lui bondir dessus pour lui rendre le coup qu'il avait voulu me mettre. Je retirais ma capuche dévoilant mon visage et je le jaugea de mon regard vert aux lueurs jaunes, un air satisfait sur le visage.

-"Je suis sur que tu serais plus efficace le ventre plein non? Malheureusement pour toi, ta saucisse était vraiment délicieuse."

L'ayant vu se la faire chaparder, je savais parfaitement de quoi il parlait, ce qui me rendait encore plus crédible et je le savais parfaitement. Ah mon envie de jouer me perdra, mon impression d'être invincible aussi. Je sautais agilement sur lui pour le mettre à terre, espérant qu'il n'allait pas réussir à esquiver mon coup. Si je réussissais, je m'assoirais sur son bassin tout en essayant de le plaquer au sol... Enfin je ne connaissais pas ses capacité, il pouvait encore m'esquiver et je me rattraperais certainement lourdement sur le sol en essayant de me redresser le plus vite possible pour lui faire face et parer le prochain coup. Mais une chose était sur, je ne le quitterais pas des yeux.


Petite précision::
 
avatar
avatar

Description du caractère de votre personnage : Hybride sauvage

Voir le profil de l'utilisateur http://alola-island.forumactif.com/t82-amon-des-bois-pour-vous-s


Revenir en haut Aller en bas
Sam 21 Jan - 14:46
La fin de la faim
Featuring Amon
Vertiges, cape, tout joue en ta défaveur, et tu arrives à en perdre l'équilibre, surpris par ce retournement de situation. Tu n'as pas jaugé ton adversaire, mais tu es en train de te rendre compte que ce n'est pas qu'un avorton. Après tout, il a réussi à te voler ta saucisse sous tes yeux, même s'il a profité d'un moment de défaillance de ta part.

Tu te rattrapes de justesse sur tes mains et te retournes vivement vers lui alors qu'il te nargue du haut de sa poubelle. Tu montres les crocs d'un air menaçant et reste en place, remuant la queue au dessus de toi tel un dard de scorpion prend à planter sa victime et l'asperger de venin.

" Tsk "

Tu siffles encore une fois de colère, sentant ton ventre se contracter en entendant le mot "saucisse" et en revoyant sous tes yeux la part restante encore dans son assiette juteuse à souhait,  dégoulinante de graisse, fumante de son fumet alléchant. Tu as faim, Vanad, et ça, tu ne peux pas lui retirer.

Tes dents se serrent de plus belle, tes poings aussi. Mais tout va très vite, tu te remets à peine de tes émotions, qu'il te saute déjà dessus. Au-delà de ta faim et ta faiblesse, c'est un réflexe, pas tant un instinct, qui t'oblige à esquiver, celui de ne pas entrer dans un contact trop proche avec autrui. Avec un poing, pas de problème, mais tu ne supportes pas qu'il se mette au-dessus de toi ainsi. De ta position initiale, tu te retrouves à faire un écart au ras du sol, alors qu'il atterrit à côté de toi.

Et c'est là que tu contre-attaques en ouvrant la gueule et lui chopes le bras sans ménagement, plantant tes canines dans sa chair. Juste le temps de lui infliger une petite douleur avant que tu ne le relâches, te reculant encore, mais cette fois d'un bon mètre. Tu t'accordes une pause, avec cet air dégouté d'avoir gouté la peau d'un autre, en plus tu ne sais pas où il a trainé, il est peut-être plein de bactéries ! Alors tu craches, t'essuies la bouche d'un revers de manche en te redressant sur tes deux jambes pour le jauger de toute ta taille.

" Et ça t'amuse ? "

Décidément, tu avais horreur de ces gens qui prenaient la vie avec tant de facilités, qui narguaient ceux qui se battaient pour survivre, pour leurs valeurs, alors qu'ils ne valaient rien, en réalité. Tu avais envie de le prendre de haut, mais ta faiblesse te jouait des tours et tu sentais tes jambes flageoler à cause de l'effort que tu leur demandes. Tu dois rapidement mettre un terme à cet affrontement qui va plus te bouffer qu'autre chose. De toute façon, tu n'as rien à gagner.

" C'est quoi ton nom ? "

Histoire de mettre un nom sur cette face de voleur.

@Tic Tac Frey
Invité
avatar
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Dim 22 Jan - 21:15

Amon

Vanad

「 Street's rules」
J'atterrissais donc lourdement sur le sol suite à son esquive, me tournant vivement parant avec mon bras. Mais il était malin le bougre, je le sentis me saisir le bras et je n'eux pas le temps de me dégager que je sentais ses crocs se planter dans ma chaire. Je le vis reculer et j'observais mon bras qui saignait, me le tenant, le fusillant du regard. Je le vis cracher par terre, content qu'il ne m'ait pas arraché de plume. Il osait me demander mon nom en plus de ça. J'allais encore devoir demander à Wayne de me soigner. Je soupirais froidement, il n'avait vraiment pas compris que je jouais... je baissais mon bras, laissant le sang couler sur mon poignet et sur mes doigts.

-"Tu mords fort l'animal... je vais avoir la rage maintenant?"

Je continuais de le fixer, jaugeant sa force. Il me plaisait bien dans le fond. Je ris doucement, ne lui en voulant pas dans le fond. Je sortis de mon sac des galettes de riz et les lui lançais.

-"Je m'appelle Amon, tu as déjà du entendre parler de moi non? Je suis celui qui mène la cause des hybrides contre les humains. Et je dois dire que je te trouve assez intéressant, tu sais te défendre et ça me plait. Joins toi à moi!"

Oui je lui faisais confiance car il était un hybride et j'avais besoin de gens compétant. Nous n'étions pas encore nombreux et j'avais besoin de membre dans son genre. Je m'approchais de lui, restant quand même un peu sur mes gardes.

-"Et toi? Comment tu t'appelles?"

avatar
avatar

Description du caractère de votre personnage : Hybride sauvage

Voir le profil de l'utilisateur http://alola-island.forumactif.com/t82-amon-des-bois-pour-vous-s


Revenir en haut Aller en bas
Lun 23 Jan - 20:56
Donne un curly, l'ami
Featuring Amon
Ce type est... bizarre. tu arques un sourcil en le voyant prendre la situation aussi légèrement. La rage ? Tu ignores si les pokémons peuvent vraiment attraper la rage, en vérité. Quoique... Si les humains peuvent la contracter, il ne serait pas étonnant qu'on hybride aussi. Quoiqu'il en soit, tu es vacciné, et tu ne t'es pas fait mordre par un animal sauvage, donc... Pas de rage. Par contre, si lui l'a, avant que tu ne le mordes, n'as-tu pas le risque de l'avoir attrapé en le mordant ? Tu l'ignores et tu n'es pas médecin non plus. D'un autre côté, tu n'as pas eu le temps de goûter son sang, ayant craché au moment de lâcher.

Mais tout ceci est le cadet de tes soucis !

Le principal, c'est ton ventre qui crie famine et qui rugit lorsque tu comprends ce qu'il est en train de te donner. Tu n'es pas un grand fan des galettes de riz, ça n'a pas vraiment de goût, mais à ce moment-là, du moment que ça pouvait te remplir l'estomac, tu aurais même mangé de l'herbe. Tu rattrapes les galettes qu'il te lance et le regarde d'un air désabusé, ne sachant pas comment réagir, pour le coup. Tu te méfies encore.

Et tu ne connais rien de cet "Amon", comme il se présente. Tu fronces les sourcils d'un air méfiant, ne sachant pas vraiment si tu dois accepter ou non l'invitation. Tu te fais des films dans ta tête, sur son identité : est-il un pokémon type mafieux ? Ou un Robin des bois ? Sans doute un rebelle, ou un sauvage. Ou alors un piège...

Tu renifles les galettes, au cas où elles ne contiendraient pas de poison, mais tu hésites encore, alors que tu as si faim. Tu ne lui fais aucunement confiance, car la situation t'a complètement échappée, et il semble l'orchestrer. Ca ne te plait pas, et tu laisses un instant de silence avant de lui répondre :

" Mon nom est Vanad. Désolé, mais... Je fais cavalier seul. "

Tu ne te sens pas obligé d'ajouter "et surtout pas avec toi", car tu aimerais bien comprendre ce qu'il vient de se passer. Tu croques dans une galette avec lenteur, essayant de détecter le moindre piège là-dedans. Tes muscles se détendent, et tu te remets droit, sans pour autant bouger de ta place. Tu le regardes en mangeant ce repas frugal.

" T'es quoi au juste ? Un sauvage ? Un rebelle ? C'est quoi ton plan ? Trucider les humains ? On dirait un vieux justicier sorti tout droit d'un comics... "

Tu t'esclaffes ironiquement, tant tu trouves cette idée stupide, en fait.
@Tic Tac Frey
Invité
avatar
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 26 Jan - 23:55

Amon

Vanad

「 Street's rules」
Je le vis renifler les galettes en soupirant lourdement. Il pensait quoi? Que je les avais empoisonnées ou quoi? Ce n'était vraiment pas mon style et je ne vois pas pourquoi j'essayerais de tuer un hybride miteux dans son genre. Il perdait clairement son temps. Je le fixais toujours neutre en entendant son nom et je ris doucement. Il faisait cavalier seul? Tant mieux pour lui, mais il apprendra rapidement que dans ce monde, il n'est pas bon d'être seul, il vaux mieux avoir des alliés et des gens sur qui l'on peut compter en cas de problèmes. Même l'idiot que je suis l'a compris très rapidement... mais bon s'il se croit plus fort que tout le monde ce n'est pas mon problème. Je ne vais pas courir après des gens qui ne veulent pas d'aide ou qui ne veulent pas en apporter aux autres. Ma cause était plus que sérieuse à mes yeux, je ne le faisais pas pour jouer, ni pour m'amuser. Et à cause de mon physique, les gens me prenaient souvent à la légère avant de s'en mordre les doigts. J'étais loin d'être juste un gosse avide de sensation forte et pleurnichard. Je savais me battre et me défendre, même si le corps à corps était ma faiblesse et que je n'aimais pas avoir mal, je pouvais endurer et supporter. Je grognais légèrement à sa réplique, cette dernière m'ayant vexée. Je me hissais sur la poubelle, m'asseyant dessus en le fixant.

-"Tu me prend pour quoi? Un gosse qui joue aux justiciers? Un gamin qui veut juste se faire remarquer? Désolé mais ce n'est pas le cas et je suis contre le fait de tuer des gens. Je ne sais même si j'en serais capable si un jour je suis obligé de le faire. Je veux juste faire entendre la voix des hybrides de manière pacifique si possible et en attendant d'y arriver, je dépouille les riches de leurs bien afin de donner aux hybrides sauvages ce dont ils ont besoin."

Je ne savais pas s'il me comprendrais, je m'attendais à de stupides moqueries de sa part. Je soupirais encore en reprenant.

-"Je ne suis pas un héro et je n'ai pas la prétention d'en être un. J'essaie juste de rendre le monde meilleur pour mes semblables, ceci s'arrête là, donc si tu as faim dis le moi, ça compensera la saucisse."

Et oui, je n'allais pas le démentir, même si je n'étais pas fautif. Je préférais le laisser croire ça, plutôt qu'il essaie de retrouver le vrai coupable en perdant son temps.  
avatar
avatar

Description du caractère de votre personnage : Hybride sauvage

Voir le profil de l'utilisateur http://alola-island.forumactif.com/t82-amon-des-bois-pour-vous-s


Revenir en haut Aller en bas
Ven 27 Jan - 23:13
Donne un curly, l'ami
Featuring Amon
Devant son discours, tu restes abasourdi. Le gras, là, c'est un vrai passionné. Bon, il n'a pas aimé tes propos, et c'est normal, ce n'est pas comme si tu y étais allé avec le dos de la cuillère, mais quand même, tu t'attendais à une réaction moins... véhémente. Et en même temps, tu as tellement envie de rire, et d'ailleurs, tu n'es pas loin de craquer en t'exclamant :

" Ah ouais, un Robin des bois, quoi... "

C'est vraiment plus fort que toi, tu n'arrives pas à t'empêcher de te faire de sa tête, mais ce n'est pas forcément méchant, et il ne le mérite pas. En fait, tu ne sais pas s'il le mérite ou pas, mais d'un côté, tu as besoin de te détendre après cette bagarre, où tu as perdu. Visiblement, tu es plus fort en éloquence qu'avec des poings, même si c'est que du bluff.

Mais il faut quand même se rendre à l'évidence. Son idéal de combattre les humains sans violence, libérer les pokémons pacifiquement, il essaie de te vendre du rêve, tu ne voies pas ça autrement. Toi, tu as vu comment certains humains traitent les pokémons, et tu ne penses pas qu'ils méritent tant d'indulgence. Mais il y a tant de haine en toi...

Tu t'étires, plus détendu après ta petite séance de foutage de gueule, après avoir rangé les biscuits dans ta poche de veste, pour plus tard. Tu passes devant lui, prêt à passer ton chemin, lui faisant signe de la main :

" J'admire les grands rêveurs comme toi, mais désolé... j'adhère pas à ta méthode pacifique. Enfin, si t'y arrives, bravo. "

Toi, tu as d'autres chats à fouetter, après tout. Déjà, te nourrir. Et tu n'as pas envie de dépendre de quelqu'un, autant dépendre d'un humain qui offrirait un toit aussi, tant qu'à faire...

En marchant, tu esquisses un sourire. Tu as peut-être perdu une saucisse, mais cet instant était fort instructif. Tu sais désormais que tu peux compter sur des gars comme lui. Mais justement, tu ne saurais abuser d'une telle hospitalité. Tu es ainsi fait, indépendant et débrouillard, tu préfères apprendre par toi-même. Tu te retournes une dernière fois :

" Si un jour tu ouvres les yeux... Sache que tu peux embrasser ma cause. A une prochaine ! "

Tu sais que tu le recroiseras à nouveau, une saucisse entre vous, pour un débat d'idéaux pour le bien-être de votre espèce.
@Tic Tac Frey
Invité
avatar
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Dim 29 Jan - 4:32

Amon

Vanad

「 Street's rules」
On m'avait souvent comparé à robin des bois et ceci ne me gênait pas, je m'en étais inspiré en réalité et ceci me faisait presque plaisirs qu'il le connaisse. Pour moi ça voulait dire qu'il avait un peu de culture au moins et beaucoup d'hybride sauvages en manquaient malheureusement. Je l'entends rire, ce qui me vexe un peu, mais même sous mes allures de gosse, je sais rester mature et me battre plus avec lui ne me mènera à rien. Je l'observais passer tout en l'écoutant, il devait être bien plus violent que moi vu ses paroles. Je n'avais pas encore pu franchir l'étape meurtre, blesser oui, mais tuer hors de question, si un jour ça m'arrive ça voudra dire que j'aurais dépassé mes limites. C'est peut-être assez hypocrite en sachant que je met ma vie en jeu dans l'histoire et que crever pour ça ne me gêne pas. Je ris à ses dernière paroles, embrasser sa cause et passer du côté obscure, hors de question. Je sautais de la poubelle en le fixant.

-"Désolé, mais j'ai des principes et si tu souhaites que l'on ait une cause commune à toi de changer et de ne pas céder à la violence. Tout ceci ne se règlera pas dans le sang, car la haine attire la haine. Je sais que je me fais certainement des idées et que je ne pourrais pas régler le problème seul. Mais jamais je ne céderais et ne tacherais mes mains de sang."

Je le laissais partir sans rien ajouter. J'avais encore des trucs à faire de mon côté. Voler, dépouiller quelques humains dans la rue et surtout recruter du monde. J'avais conscience qu'il avait raison d'un certain côté, mais je ne voulais pas l'admettre et je savais pertinemment qu'arriverais un jour où je n'aurais pas le choix que de tuer quelqu'un pour sauver ma peau. Mais je ne me sentais pas capable, peut-être quand je serais plus vieux, plus âgé et que j'aurais pris en maturité et en force. Pour le moment je me sentais trop jeune pour détruire ma vie et ma cause ainsi. Mais en suivant ce chemin je n'aurais pas le choix. La guerre... c'est ce que je voulais déclencher et éviter à la fois. Ce Vanad me serait certainement utile, je n'allais donc pas le perde de vue, quoi qu'il arrive.  
avatar
avatar

Description du caractère de votre personnage : Hybride sauvage

Voir le profil de l'utilisateur http://alola-island.forumactif.com/t82-amon-des-bois-pour-vous-s


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alola Island :: Le défouloir :: Topics obsolètes-
Sauter vers :