AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Subject of the Heaven [ft. Ezzio]

 :: Le défouloir :: Topics obsolètes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 20 Jan - 12:26
Subject of the Heaven #Ezzio
Les courants marins rendaient assez désagréables les vents du soir, enlevant ce côté printanier qu'on retrouvait dans les campagnes. C'était un problème de toutes les îles et il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même d'avoir choisi de venir ici. Le plus gros problème était qu'on retrouvait cet étrange goût même dans la bière qui était sienne. Il lacha un petit couinement d'énervement devant ce fait. Est-ce qu'un aliment d'ici ne pouvait sentir autre chose que la plage et les cocotiers. Il aurait pris un cocktail si c'était ce qu'il avait supposément voulu. Peu importe, chose faite, il n'avait plus qu'à siroter pour ne laisser qu'un contenant de soirée parmi d'autres.

Il n'était pas habitué à sortir dans ce genre d'endroit, en tout cas pas depuis une paire d'années. Il devait avouer que l'ambiance lui avait manqué. Il aimait les bons bistrots, c'était donc tout à fait normal... Puis il avait songé à ce que Mikage lui aurait suggéré pour sortir de sa lassitude. Sortir. Exactement. Les quatres murs -enfin plus, mais ne les comptons pas- de sa suite allait finir par le rendre fou, artiste fou. Il avait déjà commencé à mettre des photos sur les murs de la chambre. C'est pour dire qu'il ressemblait à un écrivain en peine. Il venait bien de Kalos à la base, pas de problème. Un léger sourire poussa sur ses lèvres, qu'il perdit aussitôt.

Un sujet.
Voilà ce qu'il lui manquait, il avait besoin d'un sujet. Il fallait qu'il trouve l'inspiration dans quelques choses de passionnant. Bien évidemment les deux dossiers qu'il avait en cours, celui sur les hybrides et celui sur Alola étaient intéressant et le passionnaient. Mais voilà, c'était des dossiers, et cela mettait bien plus de temps qu'un article à s'écrire. Il avait besoin d'un sujet, quelque chose pour le tenir éveiller dans sa vie, ne pas sombrer, ne pas se perdre, savoir même qui il était encore.

Il dramatisait. Il mit brusquement sa tête sur le comptoir du bar en grognant et sursauta tout aussi rapidement alors qu'il remarqua qu'il n'était plus seul au comptoir. Il rosit et reporta son attention sur ses notes, idées gribouillées qu'il avait à peine détachées de son esprit.

« Sorry si j'ai renversé un truc. »
Invité
avatar
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Ven 20 Jan - 13:24
Subject of the Heaven

   
Adam Lovecraft & Ezzio di Verruchio

   La journée avait défilée avec une lenteur terrible. Il ne s'était littéralement rien passé depuis 8h ce matin. Si l'on oubliait quelques touristes qui étaient venus demander leur chemin au poste, rien n'avait troublé la douce chaleur matinale de l'île. Assit à son bureau, son ventilateur poussé à fond, Ezzio avait somnolé durant une bonne partie de ce début d'après-midi. Il n'était pas le seul en soit car tout le poste était en proie à une torpeur post-repas caractéristique. Plus la chaleur qui était à son apogée, ça n'aidait pas à rester éveillé. Au fils du temps, l'italien avait apprit à vivre à ce rythme déroutant pour lui. Les journées passaient et se ressemblaient mais ce n'était pas si mal au final. Quoiqu'à la longue, ça pouvait lasser un peu.
L’après-midi avait filé comme la matinée : sans incidents notables. A ceci près que ça avait été un peu déprimant car personne n'avait poussé la porte du commissariat. Alors, pour ne pas trop déprimer, Ezzio avait finit quelques dossiers, remplit un peu de paperasse obsolète avant de rejoindre la table de l'open-space dédiée aux jeux. Inutile de préciser que la quasi-totalité du petit commissariat s'y trouvait déjà, attablé face à une partie de belote.  
La fin de journée s'était achevée aussi tranquillement qu'elle avait commencée, entre quelques cafés et beaucoup de parties de cartes. Finalement, tout le monde avait quitté le bureau tranquillement pour rentrer chacun chez soit.

Affalé mollement dans son canapé, Ezzio fixait sans vraiment le voir le plafond de son salon. Bouteille de coca à la main, cigarette négligemment coincée entre ses doigts de l'autre, le jeune homme laissait son esprit vaquer en tous sens. Il n'avait rien à faire ce soir. Il n'avait rien de prévu et il n'était pas à Alola depuis suffisamment longtemps pour avoir eut le temps de faire des rencontres hors boulot. C'est vrai qu'il n'avait personne, aucune connaissance sur cette île... C'était un peu déprimant dit ainsi... Il fallait donc y remédier !
Poussé par un élan surprenant de sociabilité, le policier prit une douche rapide, s'habilla d'une chemise de coton et d'un pantalon de toile et quitta son petit appartement. Direction le bar !
Déambulant tranquillement dans les rues, le borgne finit par trouver une enseigne qui lui convenait et y entra. Embrassant du regard la vaste salle qui s'offrait à lui, il opta plutôt pour le bar. Généralement, il avait un faible pour ce endroit là. Il trouvait ça bien plus convivial qu'une table, surtout lorsqu'il venait boire un verre seul. Et puis, quand il y avait personne, ça permettait de discuter un peu avec le barman. Mais ce n'était pas le cas ce soir. Sur le bar se tenait un garçon à la corpulence fine qui, alors que le policier venait de tirer un tabouret pour s'assoir, s'étalant contre le comptoir en grognant. De toutes évidences, il avait passé une sale journée ou quelque chose le tracassait clairement... L'inconnu ne resta pas bien longtemps ainsi, se relevant en le fixant d'un air gêné en voyant qu'il n'était plus seul. Ezzio lui sourit d'un air doux et rassurant, notant au passage ses joues rosies. En soit, ça ne lui faisait ni chaud, ni froid d'avoir vu ce gamin ainsi. Il aurait aussi bien pu vomir ses tripes en débitant des conneries enivré d'alcool que ça lui aurait fait pareil. Cependant, le jeune homme semblait assez gêné alors qu'il s'excusait tout en regardant les feuilles qu'il avait étalé un peu partout.

- Y'a pas de mal, t'en fais pas. Y'a un truc qui t’embête ?

Tout en parlant, l'italien enchaina en commandant une bière, non sans zieuter avec curiosité les papiers griffonnés.    
avatar
avatar

Description du caractère de votre personnage : • Ambivalent • Célibataire • Italien • Borgne • 1m82 • Maitre de Vénus et Vanad • Sait utiliser une arme à feu • Excellant combattant au corps à corps • Bourru • Franc • Séducteur • Peu loquace • Doux • Gentil • Manipulateur • Lubrique • Professionnel • Intransigeant • Pilier de bar • Têtu • Violent • Sadique • Masochiste • Gros fumeur •

Voir le profil de l'utilisateur http://alola-island.forumactif.com/t129-bang-bang-i-shoot-you-do
Revenir en haut Aller en bas
Ven 20 Jan - 20:28
Subject of the Heaven #Ezzio
…Pourquoi s'étonnait-t-il qu'on lui pause cette question alors qu'il venait de se taper la tête sur le comptoir? Non vraiment, évidemment que ça se lisait sur son visage qu'il n'était pas resplendissant de bonheur et que les pitravi ne dansaient pas leur dieu naméoui autours de lui... Il soupira. Mais devait-t-il vraiment répondre à cette question, il était déjà assez ridiculisé de s'être fait voir dans un moment d'auto-flagélation frontale. Enfin bon... Un peu moins, un peu plus.

Adam se retourna, un bras sur le comptoir et sa tête dans sa main comme un sale gosse. Il mordilla son stylo en regardant ailleurs. Génial, maintenant, on voyait facilement son côté enfantin se démontrait, tire la langue pour voir si tu ressembles à un ponchiot? Il se reprit un peu en se redressant, main sur le comptoir et tête dressée seule.

« ...Ouaip. Un truc me tracasse un peu... beaucoup. »

Bon et sinon t'accouches en une phrase ou tu te laisses embarquer par les flics pour phrase insuffisamment longue? Il avait l'impression d'avoir le regard de Mikage lui hurlant de bouger son derch et de parler avec le monde. Impressionnant. Même quand elle n'était pas à ses côtés, elle lui pesait. Il était dompté par son pokemon et non l'inverse sérieusement. Il soupira à nouveau et finit par reprendre un brin de sociabilité.

« Je suis journaliste. Je viens d'arriver à Alola... et je n'ai absolument pas d'idée pour un article court. » Il leva sa main libre pour parler, comme une personne du sud de Kalos. Il la bougeait de façon à argumenter son propos. « J'ai deux gros dossiers en cours, genre un sur les hybrides, et un sur l'île en général. Mais... Je peux pas être spécialement que sur ces deux choses, j'ai besoin d'un sujet plus simple et rapide. »

Il soupira et regarda l'homme.

« … Ouaip. Un sujet captivant. »
Invité
avatar
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Ven 20 Jan - 21:39
Subject of the Heaven

 
Adam Lovecraft & Ezzio di Verruchio

  Sa bière ne mit pas longtemps à arriver, à son plus grand plaisir. Il appréciait toujours la fraicheur de cet alcool alors que la nuit n'était pas encore avancée. C'était un peu son petit réconfortant de la journée. Prenant donc une longue gorgée désaltérante, le policier écouta attentivement le jeune homme. Un journaliste, hein... Immédiatement, il se dit qu'il se garderait bien de lui dire qu'il était flic. D'expérience, c'était généralement toujours la merde quand un de ces gratte-papiers découvrait que leur interlocuteur était dans les forces de l'ordre. Et vas-y que j'essaye de te saouler pour découvrir des informations confidentielles ou que je te harcèle à toutes heures du jour et de la nuit... Non vraiment, l'italien n'aimait que très modérément les journalistes. Après, il comprenait bien qu'ils ne faisaient que leur boulot, mais certains avaient quand même le don d'être sacrément plus chiants que d'autres.

Quoiqu'il en était, ce jeune était, d'après ses dires, nouveau sur l'archipel. Ce qui était du pain béni pour lui. Ainsi, le jeune aux cheveux bleus n'allait pas le bassiner de questions en tous genres sur l'actualité alolienne vu qu'il n'avait sans doute pas trop eut le temps de se pencher dessus. Son pressentiment s'avéra d'ailleurs en partie juste quand il lui expliqua qu'il avait deux gros dossiers, un sur les hybrides et l'autre sur île. Des thèmes assez récurrents lorsque l'on arrivait ici en soit. Mais ce qui était intéressant, c'était cette histoire de petit article.  
Pris d'un élan de bonté, Ezzio se mit à réfléchir tout en sirotant son alcool avant de reprendre la parole.

- Pourquoi tu ne parles pas de la vie de l'ile la nuit ? Je veux dire, t'es bien placé pour en parler vu que tu es en plein dedans là ; ça devrait être assez simple du coup, non ? Par contre, quand à savoir si ça sera captivant, ça...

Et puis, une idée le traversa. Pourquoi ne pas lui filer un coup de main? Après tout, il n'avait rien à faire et puis, ça serait sans doute l'occasion de s'amuser un peu... Et puis, ce petit n'était pas si mal que ça à bien regarder en faite... 

- Si ça te botte, je peux te servir de guide à la limite. Je connais quelques endroits nocturnes typiques assez sympas. Enfin, c'est comme tu le sens !

avatar
avatar

Description du caractère de votre personnage : • Ambivalent • Célibataire • Italien • Borgne • 1m82 • Maitre de Vénus et Vanad • Sait utiliser une arme à feu • Excellant combattant au corps à corps • Bourru • Franc • Séducteur • Peu loquace • Doux • Gentil • Manipulateur • Lubrique • Professionnel • Intransigeant • Pilier de bar • Têtu • Violent • Sadique • Masochiste • Gros fumeur •

Voir le profil de l'utilisateur http://alola-island.forumactif.com/t129-bang-bang-i-shoot-you-do
Revenir en haut Aller en bas
Sam 21 Jan - 15:16
Subject of the Heaven #Ezzio
La vie de nuit à Alola.
Le sujet était intéressant. Il sourit légèrement alors qu'il commençait à voir se développer des idées par ci par là. Oui, le texte était assez rapide à écrire et il donnerait une puissance de charme intéressant pour un premier type sur cette île. Il n'y avait pas à dire l'idée avait à charmer. Il hocha la tête en écoutant sa proposition et se tourna même légèrement vers lui pour écouter sa proposition en entière.

Un sourire grandit sur le visage d'Adam. Un guide. C'était une très bonne idée ça, il allait pouvoir faire une bonne petite visite tout en ayant le privilège d'être guidé. Il hocha de nouveau la tête alors que son sourire s'étirait légèrement, donnant quelque chose de très curieux sur son visage. Il était presque aussi impatient qu'un enfant. Sa bière, il la vida cul sec. Tant pis si son corps finissait ivre d'ici la fin de la soirée, il retrouverait son chemin -ou pas.

« J'veux bien. Et ton idée à de quoi à séduire. »

Il se redressa et fouilla dans ses poches de jean. Il trouva enfin son porte-monnaie et paya pour deux. Il se sentait tout excité et son sourire ne le quittait plus, ses yeux pétillaient de différents bleus cristallins. Son humeur morose s'était envolé pour laisser simplement un gosse devant l'homme mur. Il n'était visiblement pas totalement sorti de l'adolescence.

« Où vas-tu m'amener, je paie ne t'inquiète pas! Mais ne me tient pas en suspense, qui a-t-il à voir ici? »

Il sautillait presque sur place, naïf alors que la personne en face pourrait très bien le conduire dans une rue pour l'abattre, après tout... il en avait la musculature et la cache-oeil.
Invité
avatar
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Sam 21 Jan - 18:48
Subject of the Heaven

Adam Lovecraft & Ezzio di Verruchio

Ezzio fut quelque peu abasourdit et franchement étonné. Ce gamin acceptait comme ça, de but en blanc, sans rien demander d'autre? Pas que ça dérangeait le policier, bien au contraire, mais c'était assez imprudent de sa part... Aurait-il réagit de même s'il avait été mal intentionné? Et puis surtout, cet air sur son visage... On aurait dit un véritable enfant... Remarque, il ne semblait pas bien vieux non plus donc ça collait à peu près à l'âge qu'il devait avoir, le borgne le plaçant entre 17 et 20 ans environ. Mais quand même... Ne lui avait-on jamais apprit à faire ne serait-ce qu'un tout petit peu attention à lui ? Ou alors, peut-être venait-il d'une petite ville ou d'un village où tout le monde ce connaissait ; ça pouvait expliquer les choses, du moins, en partie.
Ce qui était sur en tous cas, c'était que sa proposition avait fait mouche. Mieux : elle semblait l'emballer. Par contre, la joie naïve et enfantine de son interlocuteur semblait contagieuse.
En un sens, en tirant cette simple tête, l'inconnu venait irrémédiablement de s'attirer la sympathie du policier. Il ressemblait vraiment à un enfant et, il fallait bien l'avouer, si Ezzio avait par moment des tendances misanthropes, il adorait en revanche les enfants. Bon, il n'était pas forcément très bon pour s'en occupé mais il les aimait quand même. Et, par extension, ce gamin aux cheveux bleus venait d'intégrer sa liste d'enfants appréciés.

Son sourire s'étirant de façon amusée, il hocha la tête, termina son verre avant de pointer les bouteilles derrière le comptoir.

- Toi d'abords il faut que tu essaies le Spicy Raichu. C'est un cocktail un peu particulier typique de l'île mais qu'il faut gouter au moins une fois !

Sans attendre sa réponse, le voilà qui lui en commande justement un alors que le jeune homme réglait déjà leurs deux verres. Geste très apprécié par le policier, il ne lui laissa cependant pas le temps de régler le Spicy Raichu qui arrivait qu'il avait déjà glisser dans la ceinture du barman un billet.

- Celui-là est pour moi alors ! Quand à où aller... Tu as les bars bien sûr, mais ça risque d'être assez monotone au bout d'un moment... Par contre, dans certaines petites rues pas loin, tu as pas mal de street food typique vraiment sympa. Et bien sûr, il y a les boites de nuit qui sont de véritable petit bijoux ! A toi de faire ton choix donc !
avatar
avatar

Description du caractère de votre personnage : • Ambivalent • Célibataire • Italien • Borgne • 1m82 • Maitre de Vénus et Vanad • Sait utiliser une arme à feu • Excellant combattant au corps à corps • Bourru • Franc • Séducteur • Peu loquace • Doux • Gentil • Manipulateur • Lubrique • Professionnel • Intransigeant • Pilier de bar • Têtu • Violent • Sadique • Masochiste • Gros fumeur •

Voir le profil de l'utilisateur http://alola-island.forumactif.com/t129-bang-bang-i-shoot-you-do
Revenir en haut Aller en bas
Dim 22 Jan - 20:41
Subject of the Heaven #Ezzio
Le cerveau du jeune homme tournait à toutes vitesses. Il se mordit la lèvre alors que tout lui semblait être une approche intéressante. Il hocha la tête et se rassit pour contempler le coktail, se lamentant encore de ne pas avoir sur lui son sacro-saint appareil photo. Il soupira.

« … Je vois bien une bonne photo avec ce coktail. »  Il sourit encore plus enfantin, presque artiste sur les bords.

Il voyait quelque chose de particulièrement intéressant entre le décors et la couleur. Peu importe, il fallait passer à la prochaine étape. Il rapprocha ses lèvres du contours du verre, léchant finement les quelques gouttes sur le rebord. C'était fort, c'était bon. Il sourit un peu plus. Il pencha la tête et commença à boire véritablement. Il découvrit les arômes régionales tourner dans sa bouche. Il ne sentait quasiment pas l'alcool derrière et en quelques gorgées, le raichu eut vidé tout son être. Adam sourit tranquillement, trouvant cela agréable.

« C'est super bon en tout cas. Vous savez... ou tu sais ce qu'il y a dedans? »

Il sourit et remarqua qu'il avait déjà payé pour lui avec un temps de retard. Bon, visiblement, il ne pourrait pas tout payé. Pour ce qui était du reste de la soirée -nuit peut-être- il devait maintenant y songer. Il avait du mal à s'imaginer ce qui l'attendait mais pour ce qui était de streets foods...

« Je n'ai pas encore mangé! Donc ça m'intéresse grandement...Enfin, si tu veux toujours m'y amener! Et si tu as le temps, je veux bien aller en boîte après! »

Sa curiosité au maximum, il n'arrêtait pas de parler et de s'exprimer. Il finit par rosir en se rendant compte que sa personnalité se révélait bien plus qu'il ne l'avait souhaité au premier abord. Il se restreint brusquement et sourit un peu plus tranquillement, mais son pied agité sur le sol montrait son impatience et l'immaturité qui en ressortait. Il avait totalement oublié qu'il était supposé de mauvaise humeur à la base de ce récit. Tant mieux, il avait un sujet.
Invité
avatar
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Mar 24 Jan - 10:45
Subject of the Heaven

Adam Lovecraft & Ezzio di Verruchio

Pivotant sur son siège, l'inspecteur se mit dos au comptoir, s'adossant nonchalament dessus, prenant appuie sur ses coudes. Glissant un regard amusé à son compagnon de soirée, il l'observa en proie au cocktail qui, visiblement, ne lui déplaisait pas. il fallait dire que ce mélange, aussi surprenant qu'apprécié, avait de quoi exciter les papilles agréablement. Et, depuis qu'il était ici, l'italien n'avait jamais vu personne cracher sur le Raichu.
uche. Mieux : elle semblait l'emballer. Par contre, la joie naïve et enfantine de son interlocuteur semblait contagieuse.
Son sourire s'élargit légérement lorsqu'Adam lui demanda ce qu'il y avait dedans. Grand mystère que cela ! Bon nombre de critiques culinaires, de professionnels et de fins gourmets avaient tenté de percer le secret de la composition de ce cocktail. Mais, farouchement gardé qu'il était, personne n'avait encore réussit l'exploit de découvrir son procédé de fabrication.

- Aucune idée ! C'est un secret bien gardé et, à part ceux qui le prépare, personne ne sait comment il est fait.

Terminant son verre, Ezzio nota avec un certain amusement la petite rougeur sur les joues du jeune homme. C'était mignon en un sens et son excitation doublé à sa bonne humeur avait un petit quelque chose de contagieux qui n'était pas désagréable.
Se relevant tout en entendant le plan de la soirée être déroulé par le journaliste, le borgne s'étira légérement en baillant avant de saisir le petit bleu par les épaules, le trainant à l'extérieur du bar.

- On est partit alors !

Le duo ne mit pas longtemps avant de se retrouver dans une petite ruelle face à tout un tas de stand itinérants de nourritures de rues. Brochettes ici, beignets fourrés par là, il y en avait pour tout les gouts et toutes les tailles. Les odeurs se mélangeaient dans l'air, se perdant dans la nuit, faisant baver celui qui les sentait sur leur passage. S'amusant à faire une petite courbette théâtrale, Ezzio invita d'un geste ample son compagnon de la nuit à choisir ce qu'il désirait.

- Après vous, jeune homme...
avatar
avatar

Description du caractère de votre personnage : • Ambivalent • Célibataire • Italien • Borgne • 1m82 • Maitre de Vénus et Vanad • Sait utiliser une arme à feu • Excellant combattant au corps à corps • Bourru • Franc • Séducteur • Peu loquace • Doux • Gentil • Manipulateur • Lubrique • Professionnel • Intransigeant • Pilier de bar • Têtu • Violent • Sadique • Masochiste • Gros fumeur •

Voir le profil de l'utilisateur http://alola-island.forumactif.com/t129-bang-bang-i-shoot-you-do
Revenir en haut Aller en bas
Mar 24 Jan - 20:31
Subject of the Heaven #Ezzio
Les yeux d'Adam étaient d'une multitude de couleur. Il rougit même,en voyant la courbette, presque humilié en tant normal d'être traité comme une femme, ici il s'en fichait. Il était content de là où il se trouvait, il était content de voir que cette île recelait pleins de petites choses, ma foi, fort agréables ! Il en sautillait stupidement, enfantinement derrière son camarade. Finalement il hocha la tête et passa l'homme à la courbette de gentleman. Les lumières étaient moins fortes de ce côté de la ville. Il regarde les différents assortiments de nourriture. Il y a vraiment de tout... Mais... Il trouve enfin ce qui l'intéresse... Là, juste là... Il y a quelque chose qu'il n'a jamais gouté.

« … J'aimerai goûter ce Kebab...  »

Il sait que ce n'est pas forcément un plat typique mais peut-être en reste de son éducation noble, il n'a jamais pu en goûter un seul. Il n'en avait pas eu l'occasion non plus et cela depuis un long moment. Il se passa une main dans les cheveux, les plaquant en arrière.

« ...Sorry si ça te déçois mais... J'en ai jamais mangé de ma vie en fait.  »

Il se gratta le cou et se tourna vers lui. Il tourna brusquement la tête vers lui à nouveau et laissa un sourire charmant sur son visage.

« Enfin du coup, je voudrai commencer par ça, on ira dans les autres après.  »

Il s'inclina respectueusement pour répondre finalement à sa courbette.

« Mon chevalier, je suis vos pas dans cet édifice.  »
Invité
avatar
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Dim 29 Jan - 16:16
Subject of the Heaven

Adam Lovecraft & Ezzio di Verruchio

  Poings fermés sur les hanches, embrassant la rue de son œil unique, se régalant des différentes odeurs flottant dans l'air, le policier attendait avec curiosité le choix d'Adam. Il fallait dire qu'il avait de quoi faire et ça n'aurait pas surprit le trentenaire qu'il prenne son temps avant de choisir. Il fouina un peu, certes, mais son attention se porta vite sur un... kebab. Honnêtement, ce choix banal le laissa pantoi. Il ne s'y attendait pas et, pour tout dire, le garçon dégringola dans son estime. Faisait-il donc partit de ce genre de personnes qui, malgré tout un océan de nouveautés s'offrant à eux, restaient irrémédiablement visés à leurs petites habitudes ? Non, il n'en avait pas l'air. A voir comment il regardait le stand avec émerveillement, il ne devait en avoir jamais goûté. Ce qui étonna franchement l'italien car après tout, le kebab était, avec la pizza et le hamburger, l'un des junk-food les plus connu et populaire au monde.  
Quoiqu'il en fut, le borgne se dirigea vers le turc et lui commanda un kebab classique : pain galette, salade, tomates, oignons et sauce blanche. Un bon début pour commencer en soit même si ça risquait de lui prendre toute la place dans son estomac. Adam n'était pas franchement épais mais il ne fallait pas se fier aux apparences. Peut-être mangeait-il comme dix personnes après tout.
Le sandwich ne mit pas longtemps à être préparé et, une fois fait, Ezzio paya avant de le donner au journaliste.

- Bon app !

Et lui alors ? Il ne prenait rien ?
A vrai dire, il n'était pas très kebab, sauf quand il ne trouvait rien d'autre à manger. Et, en sachant que toute une ruelle couverte de street food leur tendait les bras, il aurait bien le temps de se trouver un petit truc à grignoter qui lui irait mieux.

Un sourire amusé teinta les lèvres de l'italien lorsqu'il vit la courbette en réponse à la sienne. Ça avait quelque chose d'assez rafraîchissant à voir en faite. En revanche, se faire appeler « chevalier », ça, c'était nouveau pour lui. Alors oui, vu son travail et certains sauvetage qu'il avait eut à faire on l'avait parfois qualifié de sauveur ou même de héros mais ça le gênait toujours un peu. Le terme de chevalier en revanche avait quelque de noble qui raisonnait comme une douce mélodie à ses oreilles. Et c'était loin d'être désagréable même s'il n'y était clairement pas habitué.
Se retournant vers Adam, il ria légèrement en guise de réponse. Levant le bras, il alla le poser gentiment sur les cheveux du journaliste, lui ébouriffant les cheveux au passage.

- T’inquiètes pas, on a tous des expériences que les autres n'ont pas et inversement ! T'excuses donc pas pour ça !... En tous cas, qu'est-ce que tu veux faire en suite ? On peut continuer à grignoter des trucs ou bien aller faire un tour du côté des boites, c'est comme tu le sens ! Et en parlant de manger, il faut que tu goûtes les malasadas ; c'est LA douceur de l'île !

avatar
avatar

Description du caractère de votre personnage : • Ambivalent • Célibataire • Italien • Borgne • 1m82 • Maitre de Vénus et Vanad • Sait utiliser une arme à feu • Excellant combattant au corps à corps • Bourru • Franc • Séducteur • Peu loquace • Doux • Gentil • Manipulateur • Lubrique • Professionnel • Intransigeant • Pilier de bar • Têtu • Violent • Sadique • Masochiste • Gros fumeur •

Voir le profil de l'utilisateur http://alola-island.forumactif.com/t129-bang-bang-i-shoot-you-do
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Jan - 10:49
Subject of the Heaven #Ezzio
« Thanks !»

Adam ne mangea pas, il dévora. Sa bonne éducation, les longues heures en tête à tête avec sa mère pour qu'il ait la plus fine des éducations... Oubliées ! Pouf, sur le coup, il n'était vraiment qu'un enfant dégustant ce qu'on lui avait toujours refusé. Il se trouva même vraiment dans un stéréotype fou, sérieux, évidemment qu'il n'y avait que les fils de riche qui n'avait jamais manger un plat qui utilisait les restes. Mais même... C'était bon, super bon. Il en mangerait souvent, et nota même l'adresse pour lui mentalement. Mais bon, ça, ça avait été son petit pêché personnel.

« Je vais manger encore je pense, j'ai fait mon p'tit bout de culture inconnue des bourges, maintenant, j'aimerai goûter le plus de plats locaux possibles. » Il eut un léger sourire. « Je peux avaler encore un ou deux sandwichs comme celui-là... Je mangerai juste pas demain. »

Il paya et se tourna vers Ezzio avec intérêt.

« Les malasadas ? Je veux carrément y goûter. »

La vraie nature d'Adam ressortait de plus en plus dans son langage. Il se décontractait assez pour ne plus faire attention à ses formulations, à sa carrure et tout le reste. Il était juste lui même, impétueux, impulsif et bien jeune. Tant de choses lui étaient encore inconnues qu'il avait du mal à ne pas se laisser tenter par des milliards à la fois.

« Et toi tu vas manger quoi ? » Il pencha la tête alors que ses cheveux suivirent et que son sourire devenait celui d'un adolescent inquiet pour son aîné.

Il perdait vraiment toute crédibilité au fur et à mesure de cette soirée, et il le savait déjà... La piste de danse de la boîte risquait de lui faire ressortir encore une facette différente de lui. Il était bien quelqu'un d'autre une fois qu'on le laissait avec de la musique en fond. N'est-il pas coordinateur et donc danseur professionnel et créateur de chorégraphie à la base ? Il allait totalement finir par se perdre dans cette soirée. Mais il s'amusait bien. Son article n'en serait que plus florissant.

« On ira en boîte après que tu aies mangé un truc... » Il rajouta avec un léger humour. « Je ne sais pas si les trentenaires arrivent à suivre les jeunes cons sur la piste. »

Bien évidemment, il n'y avait aucune méchanceté là dedans, simplement un titillement comme il aimait en faire aux personnes qu'il appréciait.
Invité
avatar
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alola Island :: Le défouloir :: Topics obsolètes-
Sauter vers :