AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[EVENT] Morsure bienfaitrice (PV Zackary Dexter)

 :: Le défouloir :: Topics obsolètes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 15 Fév - 0:40

Zackary Dexter

Morgan

Morsure bienfaitrice
Redevenir libre et sauvage... ça creuse et ça épuise, je peux vous le garantir. Mais ce n'est parce que je fuis les humains que je ne me tiens pas informé. J'avais entendu parler d'un événement plus que particulier... la St-Valentin... quelle blague, une fête dégoulinant d'amour et de mignonnerie plus qu’écœurantes les unes que les autres. Mais il y avait de quoi dormir et de quoi bouffer... Je me dirigeais donc prudemment vers la ville, trouvant assez facilement l'endroit... je me renseignais auprès des personnes qui tenaient les sources, demandant une chambre et n'écoutant pas vraiment leur blabla. Je retenais le nécessaire... le numéros de la chambre, l'heure des repas et les consignes principales... Je faisais un gros effort pour rester calme et ne pas les agresser, mes voix m'aidant un peu.
Morgan... Calme toi... ne tue personne pour le moment... tu auras bientôt de quoi manger et te détendre..,

Elles avaient raison... j'avais les muscles en compote et je n'avais jamais accès à de l'eau chaude. C'était l'occasion d'en profiter et éventuellement de faire un brin de toilette... J'entrais dans ma chambre, posant mes affaires et mettant sur le lit double mes habits plus que sale... avant de prendre un kimono et de l'enfiler, restant nu en dessous. Je sortis de la chambre, prenant le passe avec moi et me baladais dans les lieux... Je ne savais pas lire, donc j'entrais sans gêne dans les pièces, dérangeant parfois des amoureux entrain de s'embrasser. Puis je tombais sur des bains... c'était parfait, voilà ce qu'il me fallait. Il n'y avait personne à l'intérieur... Je retirais mon kimono, le posant en boule par terre avant d'entrer dans l'eau chaude me posant contre le bord du bassin... Je fermais les yeux, bougeant mes queues doucement... c'était bon... vraiment bon...
 
avatar
avatar

Description du caractère de votre personnage : Mauvais

Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Mer 15 Fév - 11:20



Baka
feat. Morgan



Encore. Il partait encore ce putain de 14 Février sans me dire où ni comment. Je me sentais comme un bon dindon de la farce à le laisser faire sans jamais savoir. Je ne savais rien de sa vie privée au final. J'étais son fils, sa putain de progéniture et je ne connaissais même pas ses amants. Car j'étais persuadé qu'il en avait au moins un. Je n'arrivais pas à voir mon père capable de vivre sans sexe... Et encore plus, sans quelqu'un. Il était trop impulsif pour ça. Alors ces 14 Février, chaque année... J'avais besoin de savoir où il se rendait. Je voulais détruire cette image de sainteté qui se détachait de cette partie de mon paternel, qu'il ne reste plus rien de positif venant de lui.

Qu'il reste la merde qu'il était, qu'il ne soit rien de plus et n'essaie pas de bouger plus que ça. Alors quand il avait pris ses vêtements asiatiques, et s'était dirigé vers sa bagnole. J'avais fait pareil. Le kimono que j'avais demandé à Protéalevy de me trouver était sur mon lit. Je ne pouvais que le remercier pour son si bon travail pour moi bon sang. Et il fut bien gentil de m'aider à le mettre. J'y connaissais tellement rien à ces trucs.

Mais je devais me dépêcher pour ne pas perdre mon paternel. Je rejoins ma voiture presque en courant et montais dedans rapidement. En allumant l'appareil, je grognais et baissais la musique directement. Sérieux, j'étais vraiment arrivé avec le son aussi fort hier ? J'étais de moins en moins discret là... Peu importe, allez tutute, on démarre, on met les gaz et on retrouve le padre.

Sauf que si moi je roulais vite, mon père lui ne connaissait pas vraiment les limitations de vitesse. Je le perdis de vue assez rapidement et grognait sur mon volant. Loupé. Je soupirai. Non, je n'allais pas me laisser abattre. Je laissais la voiture continuer sa route, pour finalement arriver devant un petit endroit... Des sources chaudes... ? On avait ça à Alola ?

Curieux, je me garais tout en regardant l'édifice. Il était classiquement japonais. Je souris légèrement en me disant que finalement, je n'avais pas perdu ma journée. Je me redressais avec tranquillité et sortit de ma voiture. Ha oui, je me retournais attraper mes clopes et quelques affaires en plus tel que mon porte monnaie. Voilà, j'avançais vers l'endroit et toquais avec curiosité. Personne ne me répondit donc je pris l'intention de rentrer de moi-même.

« Bonjour... ? »

Un réceptionniste vient me voir assez rapidement. Il sourit poliment et me demanda :

« Bonjour. Vous avez pris une chambre ?
-Non... Je ne savais pas que cet endroit existé à vrai dire ?
-Ô ! Vous êtes un nouvel arrivant ? » J'aurais bien répondre Oui pour ne pas me taper la honte là mais je ne répondis pas. « Enfin peu importe, si vous avez du temps, il nous reste une chambre, profitez en, non ? »

Quel sens du commerce... Ce mec aurait pu hurler money ça aurait été pareil à ce niveau là. Je ne pus m'empêcher de sourire amusé. Puis, regardant le cadre et ma propre tenue, je me dis que ce n'était pas une mauvaise idée.

« Ok. Je veux bien prendre une chambre, par contre je n'ai pas de maillot, c'est grave ?
- ... » Il rit de ma belle ignorance. « On se baigne nu dans les bains monsieurs, ne vous en fait pas pour votre maillot. »

Je rougis furieusement de mon ignorance. Il continua à rire gentiment et me conduit avec la clef jusqu'à la salle qui m'était aujourd'hui et jusqu'à demain soir donné. On me prévient qu'une autre personne partagerait cette chambre bas de gamme et j'hochais poliment la tête, incapable de savoir si c'était normal ou non. En tout cas... j'amènerai sûrement Protéalevy la prochaine fois. Il apprécierait. Je lui envoyais un message une fois dans ma chambre, seul, histoire de le prévenir. Bien, ensuite...

Je regardais mon environnement avec un léger questionnement. Il était où le lit... ? Okay, okay. J'irai demander au réceptionniste. Ou je regarderai sur google pour pas me taper la honte. Oui, mieux, voilà. Je soupirai. Je localisais les serviettes et appréciais la texture duveteuse un instant avant de me déshabiller rapidement et ouvrit la porte pour voir ce fameux bain ! … Ce n'était visiblement pas comme dans les mangas où les sources se trouvaient juste dehors... Okay. Et... j'ouvrais la porte de l'autre côté... D'accord, le lit double, il était là. De pire en pire Zackary. Je me rhabillais rapidement et sortit dans les couloirs pour trouver ces putains de sources. Je commençais à m'énerver malgré moi.

Finalement, l'écriteau sources arriva par miracle et je rentrais en fracas, ignorant les amoureux. Je me déshabillais sans gêne, engouffrais mes habits dans la boîte qui me servirait de casier aujourd'hui. J'arrivais dans les bains et y entra avec douceur... ignorant totalement l'autre personne pendant deux minutes. Puis j'ouvrais les yeux et...

« Oh putain mais sérieux ? Sérieux ? Même dans un putain de bain, on rappelle mon père ? » Et je ne m'étais évidemment pas rendu compte avoir dit ça à voix haute.


© Code Anéa - N-U
Invité
avatar
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Dim 19 Fév - 1:21

Zackary Dexter

Morgan

Morsure bienfaitrice
L'eau chaude me faisait vraiment du bien. Même si mon corps était épuisé et abimé, je n'avais aucune honte à me montrer ainsi. Oui, j'avais des cicatrices impressionnantes et écœurante. Mes queues sectionnées donnaient à plus d'un l'envie de vomir. Mais je n'en avais sérieusement que faire... C'était mon histoires qui était inscrite sur ma peau. Comme une sorte de journal intime grandeur nature. Et seul les personnes qui connaissent les provenance des mes marques peuvent la lire. D'ailleurs, je sens mon nez s'agiter, tout comme mes oreilles, tous mes sens sont en éveille. Quelque chose de familier approche. Cette odeur.. j'en suis sur... J'observe un homme entrer dans les même bains que moi, je rêve ou quoi? Ces yeux... ce visage? Cette aura qu'il dégage...
Raymond... non Morgan, ce n'est pas Raymond, mais c'est bien un Dexter... son rejeton peut-être vu son age. Quoi qu'il en soit... tu dois l'éliminer non? C'est sa faute ce qui t'es arrivé.  

Je grognais... elles avaient en partie raison... mais je voulais qu'elles se la ferme. Alors que j'allais leur parler à voix haute, j'entendis le jeune homme se parler à lui même à haute voix. Son père? Mhhh c'était donc bien le fils de Raymond? Il a les même yeux et une odeur plus que similaire. Ainsi que des traits physique qui ne trompent pas. Je me levais et m'approchais face à lui. Je n'allais pas le tuer, juste m'amuser et imiter ces humains si ignoble. Vivement, je le plaquais contre le bord du bassin, sans le brusquer, et je plongeais mon regard dans le sien. Un regard sombre, et meurtrier, un regard qui réclame vengeance. Mais pas à son encontre.

-"Dit moi... tu ne serais pas un Dexter? Si c'est le cas je me présente, Morgan, une des abomination que Raymond a crée... et j'aimerais bien savoir où il est pour le... "remercier".

Mon ton avait été plus que claire... pour moi le remercier était le tuer tout simplement. Ou au moins le torturer un peu et lui rendre ce qu'il m'avait fait. Je restais discret, agissant avec lui comme un couple d'amoureux... J'espérais avoir des réponses.


avatar
avatar

Description du caractère de votre personnage : Mauvais

Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Lun 20 Fév - 18:04



Baka
feat. Morgan



Il me parlait. Et mon sang grimpait avec une vitesse affolante. J'avais envie de le tuer de l'entendre ainsi me parler. De quel droit brisait-t-il mon calme, déjà de par sa présence et en plus de par sa parole pour me rappeler... Me rappeler que mon père... existait. Et en plus, j'avais totalement oublié que j'avais raté mon père et ne savais pas où il se trouvait. J'avais envie de le dégommer. J'avais vraiment, envie de le dégommer là. Il avait tout briser. Je pris une inspiration et le fixais droit dans les yeux.

« J'sais pas. »

Je plongeais un peu plus mon corps dans l'eau chaude, oui, même s'il me bloquait. Je cherchais à me relaxer un peu plus. Sérieusement, je veux absolument oublier son existence. Je n'ai pas envie d'être violent. Je ne veux pas mettre mon poing dans sa gueule. Allez, relax, il n'est pas une abomination de ton paternel, allez... Je devais respirer, je devais penser à autre chose. Je devais oublier la sensation de haine dans mon sang, mon flux sanguin qui s’accélérait. Il n'avait pas voulu être là voyons. Il n'avait pas fait exprès.

Je redressais la tête pour y voir le ciel bleu, magnifique. Voilà, ça c'était reposant, ça j'avais envie de le voir, j'avais envie de m'y intéresser. Je ne devais pas penser au feunard devant moi. Il était pas du tout mon style en plus... vraiment trop maigrichon, insupportable et... Et pas du tout ce que j'attendais d'une personne. J'aurai bien aimé un torse plus viril et suave à observer... Bon sang.

Même ça il le loupait.

Et ça revenait, ma colère revenait. Je me redressais brusquement et attrapais deux de ses queues pour le presser contre moi encore plus. Je le fixais avec la même dureté, la même intensité que mon paternel... je le savais, mais j'étais peut-être pire dans cet état. Je le fixais avec énervement et horreur. Je le fixais avec l'envie qu'il disparaisse... C'est clair ?

« Dégage de ce bain. »

Et je le soulevais par les queues en essayant de le mettre en dehors de mon bain. Mon aura était presque palpable tellement je le haïssais. En cet instant... je le voyais comme l'ennemi. Je le voyais bien différemment qu'il y a quelques instants. Se cheveux blancs ne m'aidaient pas à me calmer. Ma respiration avait accéléré. Et alors que je souriais presque gentiment...

« ...Ne revient pas, s'il te plait. » Que de politesse alors que j'espérai qu'il revienne.


© Code Anéa - N-U
Invité
avatar
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Mer 1 Mar - 3:29

Zackary Dexter

Morgan

Morsure bienfaitrice
Je soutenais son regard et il me répondit un "j'sais pas", il se fout de moi ou quoi? Je sentais bien qu'il ne m'appréciait pas plus que ça. Je grognais le repoussant violemment quand il m'attrapa les queues. J'avais envie de le mordre, de le saccager. Mais mon problème, c'est que j'étais au début de mes chaleurs... Donc ceci m'excitait également sexuellement. Et ça il devait le sentir à mon membre qui effleurait sa cuisse. J'allais sortir de ce bain... mais pas parce qu'il me la demandé. Juste parce que j'ai besoin de me soulager. Je sens que ma tête commence à tourner, j'ai chaud... Je porte une main à mon front en grognant, m'éloignant de lui. Je sors du bassin, ma virilité fièrement dressée... Je continue de gronder, mes voix se foutant de ma gueule. Je cherche les toilettes les plus proches et ferme la porte derrière moi, oubliant de la verrouiller. Je respire de plus en plus rapidement. Je n'aime pas, ne pas contrôler mon corps ainsi. Et je ne comprenais pas pourquoi ce simple échange avait éveillé en moi tant de colère et tant d'excitation. Est-ce que c'était à cause des souvenirs de ce que j'ai vécu avec Raymond qui remontaient à la surface? Je ne sais pas...

Je m'assois sur la cuvette et écarte les jambes, avant de me masturber rapidement. Je donne des coups de poignets rapide et précis pour ne pas perdre de temps. Je grogne légèrement de plaisirs, me faisant discret... Je continue de m'astiquer quelques minutes avant de finir tranquillement... Je me vida entre mes doigts, essoufflé.

C'est ça que tu appel te branler Morgan? Dans des toilettes? Et seul en plus? Tu n'as pas honte?


Je grognais pour qu'elles se taisent! Je me levais d'un coup en criant:

-"Allez vous faire foutre! Je ne veux plus vous entendre pour la journée! Partez! Je ne vous ai rien demandé!

Elles riaient, ricanent sur mon dos, avant de s'estomper doucement. Je sentais qu'elles allaient revenir... Et là je ne sais pas si je rejoins cette inconnu ou si je prend le temps de récupérer un peu ici .



avatar
avatar

Description du caractère de votre personnage : Mauvais

Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alola Island :: Le défouloir :: Topics obsolètes-
Sauter vers :