AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Follow me in the Sweet Lavender ~ Wayne Black [Terminée]

 :: Préambule :: Présentations :: Fiches admises Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 11 Jan - 23:23

 

♛ Wayne Black♛

 
| 30 ans | Humaine | AMBI | Américain | Maître bon | Propriétaire et gérant du Sweet Lavender |

 
♛ Physique

Je regarde l’audience dans la salle, assis sur un tabouret sur une petite scène dans mon bar luxueux, le Sweet Lavender. Je me racle la gorge, donnant de petits coups de mon index sur le micro pour voir s’il fonctionne. Je fais un magnifique sourire aux personnes présentes, des hommes en l’occurrence, puis je me mets à parler de ma voix basse et grave, mais légère.

- Bonjour à tous. Merci d’être venu ce soir. C’est l’ouverture du Sweet Lavender et je voudrais avant toute chose vous parlez de moi, le gérant et le propriétaire de l’endroit. Ainsi, vous saurez tout de moi.

Je fais une pause, regardant chacune des personnes présentes dans les yeux, c’est comme ça que se crée le contact, l’interaction et la confiance. C’est comme ça qu’on crée un lien avec son interlocuteur, son client ou toute autre personne que nous rencontrons. Après une pause d’une minute, je me remets à parler.

- Je m’appelle Wayne Black et j’ai 30 ans. Je mesure 1m87 et je pèse environ 80 kg. Je suis grand et je m’entraîne c’est pourquoi j’ose vous montrer mes abdos découpés ce soir. Ne riez pas, c’est vrai. Je ne suis pas vraiment très expressif, je ne montre pas ce que je pense, mais je suis souriant, vraiment très souriant. J’ai une large panoplie de sourire en réserve et cette variété je la montre à tout le monde. J’ai des cheveux foncés, bien coiffés et je passe environ 1h dessus chaque matin. J’ai les yeux bruns, d’un brun clair qui ressemble au miel. Je suis sagittaire pour ceux qui se le demanderaient et je suis homosexuel. J’imagine que dans la pièce, je ne suis pas le seul sinon, vous ne seriez pas là, avec moi.

J’esquissai un sourire amusé et repris de plus bel.

- J’aime porter des chemises, toutes sortes de chemises. Je les laisse souvent ouvertes en partie ou en entier. J’aime être aussi sensuel, mais chic que ma clientèle. Branché, suave, provoquant, c’est tout ce que je peux montrer de moi avec des vêtements. Et nu…selon mes partenaires, je suis un vrai adonis. Vous viendrez vérifier, je ne mords pas.

Je fis un clin d’œil aux hommes dans la salle et certains se mirent à rire, d’autres à rougir. Je n’étais pas un homme pudique. Je dormais nu aussi. Les pyjamas m’étouffaient et je préférais avoir le vent aux fesses. Ma peau douce et claire n’avait pas besoin de tissu irritant pour la faire rougir en pleine nuit. Les pyjamas me donnaient des démangeaisons terribles alors j’ai arrêté d’en porter je me porte beaucoup mieux maintenant.

- Je sais utiliser mon corps à mon avantage comme vous pouvez le constater. Je ne suis pas un très grand narcissique, mais j’aime mon corps et j’aime que vous le regardiez. Je sais que vous reviendrez me voir, à tous les coups. Je suis tout de même un homme manuel et je n’ai pas peur de dépasser les limites de mon corps. Je suis très habile de mes mains et de ma bouche, dans tous les sens du terme. Je m’épile, je préfère être bien entretenu pour mes partenaires. Je suis un homme propre. Et puis, je crois que j’ai tout dit de ce que vous pouvez voir de moi.
♛ Mental

J’étais tout sourire devant la salle. Je pris une gorgée d’eau de ma bouteille de plastique réutilisable et je repris de nouveau mon monologue sur moi, sur ma vie, sur ma personne et donc, qui j’étais en soi.

- Hm…par où continuer maintenant…ah oui, je vais vous parler de ma personnalité et de ce qui me motive dans la vie. Écoutez-bien parce que je ne le répéterai pas. Je suis un homme réfléchi et d’une patience hors limite. Ce n’est jamais arrivé que je perde patience à ma connaissance. Rien ne peut me mettre hors de moi à ce point. J’ai une personnalité assez divergente, puisque je peux être très sérieux comme tout à fait taquin et même parfois je l’avoue, perverti par la luxure. Je ne le nie pas, j’aime le sexe, mais j’essaye grandement de ne pas trop en abuser. Je fais très attention au choix de mes partenaires. J’aime qu’ils soient aussi propre que moi et je vous le dis, je ne couche pas sans protection préalable.

Je ris un peu et me racla la gorge avant de continuer mon discours.

- J’aime que tout soit en ordre et propre. Je suis un as du ménage et de la lessive aussi. Hm…Je suis d’une grande humilité et d’une grande sagesse aussi, mais je n’ai pas encore de cheveux blancs, il ne faut pas exagérer non plus. Je ne vis pas dans l’excès, je trouve qu’il y aurait trop à perdre si cela était le cas. J’aime ma vie à Alola et les gens que j’y rencontre. Si vous voulez savoir messieurs, mon spiritueux favori est le cognac. Je n’aime pas ce qui est trop salé, ni trop épicé, ma langue étant très sensible aux goûts. Je ne suis pas non plus du genre à sermonner les gens ni à faire la morale, mais plutôt à mettre sous le nez des gens dans des questionnements plus ou moins profond ce qu’il y a de mal ou encore ce qui ne va pas dans leurs actes ou paroles. Je respecte toute forme de vie et je ne suis pas spécialement pour ou contre l’esclavagisme des hybrides. C’est pourquoi tous mes employés en sont et ils sont merveilleux. Sans eux, ce bar ne serait même pas ouvert donc, j’aimerais que vous les applaudissiez pour moi.

Je me mis à applaudir moi aussi, ces hybrides qui travaillaient pour le bar et non pour moi. Je ne voulais pas que l’on me considère comme leur maître, mais comme leur employeur. Ils ne m’appartenaient pas au sens propre du terme. Nous n’avions pas ce genre de relation, maître et esclave. C’était un contrat en bonne et due forme entre un employé et son embaucheur. Je ne pouvais pas non plus avouer ouvertement être contre l’utilisation d’hybrides comme jouet ou animal de compagnie puisque cela pourrait me causer des ennuis et aux hybrides présents aussi. Mon bar était ouvert à tous, même aux hybrides, mais je savais que peu viendraient de leur plein gré ou seul. Ils seraient certainement accompagnés de leur maître respectif. Je tournai la tête vers l’horloge au mur, 22h. Je ne savais pas que j’avais parlé autant ayant commencé à 21h30. Je reportai mon attention sur mon audience et repris de plus bel.

- En tant que tel, je ne suis pas un grand raconteur, je ne discute pas trop et j’essaye de garder ma salive pour autre chose. *Clin d’œil à l’audience de nouveau.* Cependant, je tenais absolument à vous parler de moi et de qui je suis. Je ne suis pas un grand bavasseur et je déteste les mensonges effrontés. Je ne suis pas non plus fan de la trahison. Cependant, si vous voulez me parler, je vous écouterai. Je serai une oreille attentive et même peut-être une épaule sur laquelle pleurer. Je suis là pour vous, vous tous. Et j’espère que vous prendrez cela en considération.

Je me tus ensuite, reprenant mon souffle, reprenant de l’eau pour terminer mon grand monologue.
♛ Histoire

- Ce que je vais vous raconter maintenant, c’est mon histoire…ma vie avant Alola. Mes bons coups comme mes mauvais coups, mes moments de bonheur et ceux qui furent plus durs à vivre. Je ne veux pas me cacher de vous, je vous que vous me connaissiez comme si j’étais votre ami, parce que c’est ce que je veux être pour vous, un ami. Ne m’interrompez pas, s’il vous plait. Je n’ai rien à vous cacher, rien à perdre. Je suis ici pour vous ce soir, ce bar, je l’ai ouvert pour vous tous et j’espère  bien que vous en profiterez au maximum.

Je pris une grande respiration avant de me lancer dans ce qui serait le plus difficile selon moi. J’avais dit ne pas aimer les mensonges et la trahison et je savais que le fait d’éluder certains détails pouvait passer proche de cela, mais non. Je ne détestais pas ma race, je n’aimais juste pas comment elle traitait les hybrides. Je voulais que cela change, mais je ne participais que de loin à tout cela. J’étais un support, rien de plus, rien de moins. Je ne trahissais personne en particulier, je ne faisais que ce que je croyais être le bien. J’étais enclin à donner des informations erronés ou abstraites, mais jamais je n’irai vers le mensonge et la création de fait…c’était l’ancien moi…celui qui avait jadis après son arrivé à Alola eu deux hybrides, deux fils, me considérant comme leur père. J’avais 27 ans à l’époque. Je vécues presque sept mois avec eux. Je leur appris beaucoup, je les aimais terriblement. Pourtant…de les voir si dociles, si…soumis et enclin à m’obéir me fit plus de mal que de bien. Je ne voulais pas alors d’esclave, je voulais des enfants, des êtres doués de leur propre volonté, c’est pourquoi je les ai chassé de chez moi, trafiquant leur mort dans les montagnes. J’ai causé un faux éboulement de rochers sur nous, sur moi-même, puis, une fois les rochers encombrant le sentier, j’ai étalé sur eux sang, plumes, écailles, des traces encore fraîches de mes précieux enfants. J’avais dut les convaincre de partir de fuir. Juste avant toute cette mise en scène, j’avais pris de leur sang, de ses plumes pour l’un et de ses écailles pour l’autre. Puis…je me suis blessé moi-même, me fracassant une jambe volontairement entre deux rochers. La douleur fut terrible, mais beaucoup moins douloureuse que de relâcher mes enfants. Pourtant, je me sentis mieux pour eux. Je revins en ville, blessé, déshydraté et recouvert de leur sang. Je fus hospitalisé et les recherches allèrent sur les lieux de l’accident. J’avais pris soin de prendre un endroit précaire et aux fréquentes descentes de rochers, tout près de crevasses inatteignables. Je voulais que tout soit parfait. J’avais tout peaufiné pendant des semaines. Après un mois d’hospitalisation et de réhabilitation intensive, je retournai chez moi et je décidai que j’allais œuvrer pour la libération des hybrides et leur légalisation au même titre que nous, les humains.

- Je suis né en Californie, mon père s’appelle Denis Black et ma mère Eileen Gregor. Je suis leur seul et unique enfant. J’ai grandi en ville dans un quartier urbain avec d’autres enfants. C’était bien, tranquille par moment et l’on pouvait entendre les enfants rires et crier lorsqu’ils s’amusaient. J’étais le genre d’enfant calme et tranquille pour son âge. On a découvert très tôt que j’étais doué pour l’école. J’ai donc passée une classe, puis une deuxième, arrivant à l’université à 18 ans au lieu de 20 ans. J’entrai dans un programme en santé public, étudiant comme un forcené pour avoir les meilleurs résultats possibles. Je voulais rendre mes parents fiers et aussi aider le monde. À 25 ans, je terminais les études, travaillant dans mon domaine durant une année complète, puis j’obtins une révélation qui chamboula ma vie.

Je pris une gorgée d’eau et regardai chaque personne dans la salle les yeux dans les yeux. J’avais fait des études en santé public, en médecine spécialisé en chirurgie aux urgences. Je ne pouvais pas dévoiler ce détail, ne voulant pas être soupçonné de quoi que ce soit. Je devais rester discret et le plus flou possible sans trop l’être non plus. Je me souvenais encore de ma première rencontre avec Amon, l’hybride Archiduc que j’aidais et soignais de temps en temps. Je l’avais découvert lorsqu’il avait 17 ans et moi 28. Je ne pourrais jamais oublier notre rencontre, nos hauts comme nos bas instants ensembles.

- Je ne vous l’ai pas dit, mais avant, j’étais bisexuel, eh oui. Mon penchant pour la gente masculine m’a été induite par cette annonce fatidique. À cette époque, j’avais une copine et elle était tombée enceinte, étant maintenant à 5 mois de grossesse. Nous étions ensemble depuis 2 ans déjà. J’avais fait faire des analyses d’échantillons de ma semence pour savoir si elle était éligible à la fécondation in vitro pour les femmes ne pouvant porter d’enfants et autre problème de fécondité. Eh bien…figurez-vous que mes résultats ressortirent…négatifs. J’étais moi-même un homme stérile. Le choc lorsque je compris que ma copine du moment, celle avec qui j’avais tout partagé depuis deux ans n’était même pas enceinte de moi et m’avait donc trompé avec un ou d’autres hommes. Vous pouvez comprendre mon désarroi. Je fus alors dégoûté des femmes, comme un blocage psychologique.

J’eus un petit sourire et continuait sur ma lancée.

- Au lieu d’être en colère, je fus désarçonné, triste et blessé. Ne pouvant plus lui faire confiance, je l’ai quitté, laissant tout derrière moi, meubles, vêtements, tout…sauf mon argent et mes rêves d’un renouveau. C’est comme ça que je suis arrivé ici à 27 ans, que j’ai chômé pendant une année entière puis, que j’ai fini par rénové ce bâtiment pour vous donner ce merveilleux bar qu’est le Sweet Lavender. Après deux années à donner le meilleur de moi-même pour cet établissement, maintenant, très chers clients et futurs clients, c’est pour vous que je vais travailler dur. Je comblerai votre soif d’alcool et vos demandes les plus improbables dans une ambiance chic, branché, glamour et sensuel au parfum de lavande. Le Sweet Lavender!
♛ Caractéristiques & anecdotes

Cet homme a une obsession pour la propreté. C'est carrément un TOC. Il déteste la saleté.
Wayne a une patience en or. Personne n'a jamais réussi à lui faire perdre patience.
Il est aussi très difficile à mettre en colère et il n'est pas du genre à sermonner les gens. Ils sont assez grands pour faire leurs choix.
Il porte de fausse lunette pour se donner un air plus séducteur par moment.
Il a toujours une odeur de lavande sur lui tout comme à son bar qui ne sent que cela. L'odeur n'est pas trop forte, mais elle masque la présence des hybrides fugitifs ou sauvages restant au sous-sol dans la partie double-pièce cachée.
Sweet Lavender fait référence à : la lavande qui dans le langage des fleurs signifie plénitude et protection. Ce que Wayne donne aux hybrides en cavale.
Swett Lavender fait aussi référence à : L'ancienne attaque pokémon Swet Scent qui attirait les pokémons en un point, en celui qui lançait l'attaque. C'est donc un lieu de rassemblement, un repère pour ceux qui en ont besoin (hybrides surtout).
♛ Pseudo

Bonjour, c'est encore moi ♥
Hum...quoi d'autres vous dire sur moi...euh je suis gauchère et je suis née dans la ville de Québec ce qui fait de moi une Québécoise. Enfin voilà ♥

  ♛ Alola Island
 
avatar
avatar
Joli monsieur
Description du caractère de votre personnage : Mes hybrides : Elros, Edwige, ???
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Jan - 23:52
REBIENVENUE ♥ Ce personnage risque de déchirer huhu ~ J'ai hâte de te lire !
Courage pour la rédaction ♥
avatar
avatar

Description du caractère de votre personnage : Légendaire cosmog narcissique au goût prononcé pour la liberté et les bellâtres habitant Alola. Il n'en fait qu'à sa tête et estime être le plus beau, le plus majestueux voire inestimable de l'île. Il dissimule son caractère exécrable derrière le délice des faux-semblants pour votre plus grand plaisir ♥

Voir le profil de l'utilisateur http://alola-island.forumactif.com/t21-no-pain-no-gain-what-they


Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Jan - 8:04
Rebienvenue =)
Invité
avatar
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Jan - 16:15
Fiche à priori terminé ~ ♥
avatar
avatar
Joli monsieur
Description du caractère de votre personnage : Mes hybrides : Elros, Edwige, ???
Voir le profil de l'utilisateur


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Jan - 16:25
*l'emmène dans un coin sombre* han j'adore
avatar
avatar

Description du caractère de votre personnage : Hybride sauvage

Voir le profil de l'utilisateur http://alola-island.forumactif.com/t82-amon-des-bois-pour-vous-s


Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Jan - 19:53
Coucou ^^

Il y a juste un détail à régler dans l'histoire et je pourrai te valider. Il a fait des études en santé publique et travaille vers l'âge de 25 ans, je suis d'accord mais je vois qu'il est également spécialisé en chirurgie. Ce n'est donc pas avant 27-28 ans qu'il termine les études à vrai dire dans ce cas-là à moins qu'il était surdoué et aurait sauté deux années ? ^^

Courage pour la modification ♥
avatar
avatar

Description du caractère de votre personnage : Légendaire cosmog narcissique au goût prononcé pour la liberté et les bellâtres habitant Alola. Il n'en fait qu'à sa tête et estime être le plus beau, le plus majestueux voire inestimable de l'île. Il dissimule son caractère exécrable derrière le délice des faux-semblants pour votre plus grand plaisir ♥

Voir le profil de l'utilisateur http://alola-island.forumactif.com/t21-no-pain-no-gain-what-they


Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Jan - 20:01
C'est le système américain, j'ai regardé et l'entrée à l'université est habituellement vers 20 ans et dure entre 5 et 7 ans avant d'arriver sur le marché du travail donc, compte l'internat et la résidence. Il parle de santé publique pour ne pas énoncer le fait d'être médecin chirurgien et d'être retracé par son identification de docteur. Smile Et c'est écrit qu'il a passé deux classes au primaire, donc c'est deux années effectivement qu'il ne fera pas. Razz
avatar
avatar
Joli monsieur
Description du caractère de votre personnage : Mes hybrides : Elros, Edwige, ???
Voir le profil de l'utilisateur


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Jan - 20:06
WELCOME TO ALOLA !


Aaaah je ne savais pas que c'était comme ça aux States xD Autant pour moi xD Je n'ai donc rien à redire ♥ Wayne est très séduisant et fera tomber des coeurs =w= Bravo pour ta validation ♥ Tu peux désormais:

Recenser ton avatar
Créer ton habitation
Faire ta demande de maître/hybride
Recenser ton DC
Faire ta demande de RP

Amuse-toi bien sur Alola ! ♥
avatar
avatar

Description du caractère de votre personnage : Légendaire cosmog narcissique au goût prononcé pour la liberté et les bellâtres habitant Alola. Il n'en fait qu'à sa tête et estime être le plus beau, le plus majestueux voire inestimable de l'île. Il dissimule son caractère exécrable derrière le délice des faux-semblants pour votre plus grand plaisir ♥

Voir le profil de l'utilisateur http://alola-island.forumactif.com/t21-no-pain-no-gain-what-they


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alola Island :: Préambule :: Présentations :: Fiches admises-
Sauter vers :