AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Pourtant on est pas ouvert de nuit ! [Amon & Florentin]

 :: Le défouloir :: Topics obsolètes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 14 Jan - 18:24
Y avait pas à dire, c’était une bien belle boutique. Pas grande, certes, il n’y avait guère la place pour faire la queue, et uniquement trois minuscules tables permettaient à ce que certains clients consomment sur place. Mais les boiseries peintes à l’ancienne donnaient un coté assez rétro et à la fois une ambiance très joyeuse à l’endroit. Et de la joie, cette boutique en vendait à pleins cartons ! Pâtisseries, crèmes, glaces, il y en avait de toutes les couleurs, et pour tous les gouts.
Le comptoir alternait entre les vitrines remplies de pâtisseries, et les machines qui permettaient à ce que le principal employé fabrique ce qui se fabrique au dernier moment. Les murs étaient recouverts d’étagères remplis de bocaux de sucreries multicolores et de pétales de fleurs ou même de chocolats.

Et l’employé en question, à ce moment précis, fermait la boutique. Il était tard, et la boutique, tout comme les allées du centre commercial, étaient vides depuis peu. Pas un chat qui passaient, et il avait largement dépassé l’heure de fermeture. Tournant la clef, Florentin descendit le petit rideau de tissu qui occultait l’intérieur de la boutique quand elle était fermée, puis passa un rapide coup de serpillière sur le sol. Le patron était déjà partit depuis quelques heures, le laissant seul pour la fermeture. Comme souvent, l’hybride dormait dans la petite arrière boutique, où son petit lit l’attendait. Il passa la porte pour y accéder, la refermant derrière lui, et retira son tablier, avant de se caller entre les draps, et éteignit la petite lampe à coté de lui. Demain, il faudrait se lever tôt pour reprendre le travail : mais il ne se plaignait pas. Le patron était austère, certains, mais juste, et le travail lui plaisait beaucoup.

Il ne tarda pas à plonger dans un demi sommeil, cherchant ses songes.
avatar
avatar
Cupcanaille
Description du caractère de votre personnage : Florentin est un cupcanaille plutot docile, obéissant, et sympathique, un éternel optimiste toujours enthousiaste qui est profondément bon, et qui aime les bonnes choses.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 14 Jan - 21:43

Amon

Florentin

「 Pourtant on est pas ouvert de nuit ! 」
Le centre commercial et ses diverses ressources. L'endroit rêvé pour un voleur tel que moi, surtout de nuit. Passer la sécurité avec mes connaissances et mon agilité était un jeu d'enfant. J'évitais également habilement les vigiles présents. Je forçais plusieurs commerces, veillant à éteindre les alarmes au préalable. J'avais reçu une bonne formation et les outils que j'avais volé chez ce forgeron étaient plus qu'utile. J'avais pu vider trois coffres quand j'arrivais enfin devant une boutique qui vendait des glaces et des sucreries, je ris doucement espérant qu'il restait également de quoi grignoter, je pourrais en ramener à mes camarades sauvages. Je forçais la porte, veillant à ce que personne ne me surprenne à l'extérieur. Puis je me faufilais dans le petit commerce, refermant derrière moi, bloquant la porte en entendant quelqu'un approcher, un vigile certainement. Je restais silencieux, le coeur battant à vive allure. Une fois sûr qu'il était partit, je me tournais vers ce qui m'intéressait; la caisse. J'étais persuadé d'être seul à l'intérieur de la boutique, donc je pris mes aises.

Je posais mon sac, gardant ma cape et mon masque afin de préserver mon identité. Je pris le pieds de biche que j'avais fauché et j'ouvris un peu brusquement la caisse faisant à nouveau du bruit, je jura à haute voix, puis je veillais à ce que personne n'entre dans la boutique, ne me doutant pas qu'un hybride dormait juste à côté. Je commençais à vider la caisse, ravi qu'il ait autant d'argent à l'intérieur....
avatar
avatar

Description du caractère de votre personnage : Hybride sauvage

Voir le profil de l'utilisateur http://alola-island.forumactif.com/t82-amon-des-bois-pour-vous-s
Revenir en haut Aller en bas
Dim 15 Jan - 3:27
Florentin dormait … pas vraiment en fait. Vous savez, ce genre de demi-sommeil, où on le cherche sans vraiment le trouver, où on est tellement enfouis dans ses propres pensées qu’on y voyage comme dans un rêve, mais qu’on a le corps toujours alerte à ce qui se passe autour. Et de ce fait, facilement réveillable.
Il fallut toutefois quelques minutes à l’hybride pour ouvrir les yeux, et bien réaliser que les bruits qu’il entendait ne venaient pas de son esprit, mais bien de la boutique. Ce qu’il trouva d’autant plus bizarre, les lieux étant habituellement très silencieux la nuit. Il y avait plusieurs possibilités : peut-être était ce son maitre qui repassait à la boutique, pour prendre quelque chose qu’il avait oublié ? Ou peut-être était-ce des bruits qui ne venaient pas du magasin, mais de la galerie marchande, amplifiés par l’écho ?

Il y eut un « chlonc » métallique suivit d’un bruit d’un bruit de voix qui pestait. Définitivement pas quelque chose qui venait d’au-dela de la boutique. Et encore moins son maitre.

Bougeant tout doucement, en repoussant la couverture à ses pieds, Florentin posa les pieds à terre, et se leva en silence. Il s’arma d’une longue tige métallique qu’il trainait un peu plus loin avec divers outils, et qui servait dans la machine à malaxer la guimauve. Puis il s’approcha, à pas feutrés, près de la porte. Il tourna lentement la poignée, en faisant bien attention à ne pas la faire grincer, et regarda par l’entrebâillement. Un individu louche, encapuchonné, tentait de forcer la caisse, derrière le comptoir, c'est-à-dire tout près de la porte de l’arrière boutique …

Brandissant sa barre de métal, Florentin fit irruption dans la boutique, à poil, et menaçant.

- Qu’est ce que vous fichez ici ?

Il était prêt à frapper si l’individu se faisait violent ou cherchait à fuir. Bien qu’il n’avait, il devait bien l’avouer, pas envie de le faire. Mais bon … il fallait bien défendre la boutique.
avatar
avatar
Cupcanaille
Description du caractère de votre personnage : Florentin est un cupcanaille plutot docile, obéissant, et sympathique, un éternel optimiste toujours enthousiaste qui est profondément bon, et qui aime les bonnes choses.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 15 Jan - 22:27

Amon

Florentin

「 Pourtant on est pas ouvert de nuit ! 」
Je sursautais en entendant l'individus qui débarqua complètement nu en maintenant entre ses mains une bar de métal. Je tombais sur les fesses et je me reculais rapidement contre le mur derrière moi. Assis par terre, j'avais une bonne vision de ses parties génitale et je détournais le regard gêné, relevant mon bras pour cacher cette vue avec mes plumes. Je ne savais pas quoi lui répondre et j'avais les joues rougies à cause de la situation. De ce que j'avais pu voir de l'homme, c'était un hybride, mais je n'avais pas pu le voir assez longtemps pour juger de sa race. Je me raclais doucement la gorge avant de répondre à sa question.

-"Je ne pensais pas qu'il y aurait quelqu'un ici... et ça se voit ce que je fais non?"

J'avais encore des billets plein les mains et j'avais fait tomber quelque pièce par terre. Même s'il venait de se réveiller il n'allait pas tarder à comprendre, et comme un con j'avais laisser mes armes à l'entrée, pensant ne rien risquer dans une tel boutique. Après je sentais de l'hésitation chez l'hybride, je pourrais le manipuler? Je pris une voix innocente.

-"Je suis désolé... j'ai besoin de d'argent et c'est sans fierté que je fais ça... pardonnez moi... et est-ce que vous pourriez vous habiller? Au moins mettre un pantalon? "

Je savais que ceci fonctionnerais seulement s'il n'avait pas entendu parler de moi. Je me savais recherché comme l'hybride qui se la jouait à la robin des bois. Mon masque et ma cape révélant que j'avais une certaine habitude de commettre ce genre de méfaits. J'espérais qu'il allait simplement me croire sur parole.  
avatar
avatar

Description du caractère de votre personnage : Hybride sauvage

Voir le profil de l'utilisateur http://alola-island.forumactif.com/t82-amon-des-bois-pour-vous-s


Revenir en haut Aller en bas
Lun 16 Jan - 1:02
Florentin était si effrayant que ça dans le noir ? Non, c’était plutôt la surprise qui avait fait sursauter et trébucher l’hybride plumeux. Le peu de lumière dont ils disposaient faisait qu’il peinait à savoir à quoi il ressemblait vraiment, surtout avec son masque et sa cape. Mais bon, le fait qu’il soit tombé arrangeait un peu Florentin : coincé ainsi derrière le comptoir, le voleur ne pouvait pas s’échapper facilement, et il ne représentait plus vraiment une menace, physiquement.
Sa réponse, en revanche, était assez cinglante, et pleine d’orgueil. Oui, effectivement, le Cupcanaille se doutait de ce que le voleur venait faire, mais ce n’était pas une raison pour répondre ainsi. En revanche, il changea vite de registre, expliquant ses actions.

Florentin n’était pas stupide : même s’il ne l’avait jamais vécu, il se doutait bien de ce que ça pouvait être de vivre comme hybride en cavale, d’avoir à trouver à se nourrir et pourvoir à ses besoins dans l’illégalité. C’était quelque chose qu’il ne souhaitait pas pour lui, ni pour quiconque d’autre. Et il ne …
… ah, oui, effectivement, il était nu, bien vu. Un détail qui n’avait pas échappé à son interlocuteur, d’autant qu’il avait les yeux pile à la bonne hauteur. La réflexion du voleur tira Florentin de ses pensées sur la situation déplorable du plumeux. Il n’avait pas vraiment fait attention : l’un de ses anciens maitres lui demandait de rester à poil la plupart du temps, et même ici, dans la boutique, il n’était habillé que très légèrement. Ca ne le dérangeait pas, d’autant qu’il n’avait pas honte de son physique, bien au contraire …

- Hm … d’accord.

Gardant le contact visuel avec le voleur à terre, Florentin posa doucement la barre de fer sur le comptoir, touuuut doucement, puis se pencha un peu pour attraper un tablier qui était sous le comptoir. Il le déplia, le passa sa tête dans le col, puis noua les ficelles derrière son dos. Il n’avait pas quitté le voleur des yeux.

- C'est mieux ? Je suis désolé, je peux ne pas t’laisser repartir avec l’argent, je me ferais punir. Mais si tu a faim, je peux te donner de quoi te remplir l’estomac.

Il esquissa un sourire. Mais resta à portée de sa barre de fer.
avatar
avatar
Cupcanaille
Description du caractère de votre personnage : Florentin est un cupcanaille plutot docile, obéissant, et sympathique, un éternel optimiste toujours enthousiaste qui est profondément bon, et qui aime les bonnes choses.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 16 Jan - 17:20

Amon

Florentin

「 Pourtant on est pas ouvert de nuit ! 」
Bien, il n'avait pas l'air de connaitre ma réputation, ceci jouait en ma faveur, malgré que je sois assez étonné, mon avis de recherche ayant fait le tour de l'ile. Quoi qu'il en soit je ne bougeais pas, le laissant se couvrir un minimum, j'étais déjà bien plus à l'aise de ne plus voir ses parties génitale. Je me redressais doucement, j'allais devoir lui faire comprendre que je prendrais cet argent qu'il le veuille ou non et que j'allais accepté avec plaisirs la nourriture qu'il me proposait. Je restais plaqué contre le mur pour lui faire croire que je n'avais aucune mauvaise intention.

-"C'est beaucoup mieux. Merci c'est gentil à toi... mais si je ne ramène pas l'argent, je vais avoir bien plus d'ennuis que toi. Et je t'avoue avoir faim... comme beaucoup des miens dont je m'occupe. "

Ce qui était totalement faux, mais ceci il ne le savait pas. Je lui offris un sourire maladroit, je n'étais pas doué pour ce genre de chose. Je n'avais dit qu'une seule chose de vrai, les hybride que j'aidais avaient faim, bien plus que moi et malgré l'aide de Wayne l'on manquait souvent de ressources.

-"Tu dois te sentir bien seul non? Et ton maître ne doit pas être des plus gentil pour t'abandonner ici la nuit alors que tu n'as certainement rien à te mettre sur le dos. Si tu le souhaite je t'emmène avec moi et je te libère de tes liens. "

Je n'aimais pas les hybrides bien dociles qui servaient un maitre sans aucune envie de liberté. Pour moi ils n'avaient aucune dignité et pas la moindre personnalité. Jouer les chiens bien sage, très peu pour moi.
avatar
avatar

Description du caractère de votre personnage : Hybride sauvage

Voir le profil de l'utilisateur http://alola-island.forumactif.com/t82-amon-des-bois-pour-vous-s


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alola Island :: Le défouloir :: Topics obsolètes-
Sauter vers :