AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Pour qu'un enfant puisse avoir de nouveau un père. [PV Elros] [Clos]

 :: Le défouloir :: Topics obsolètes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 14 Jan - 20:19
  • Wayne Black
  • Elros
Pour qu’un enfant puisse avoir de nouveau un père.
Il était enfin temps. Enfin temps pour moi d’adopter de nouveau. Après tout ce temps, je me permettais de prendre sous mon aile un hybride sans maître, sans voie où aller. J’avais besoin d’aide au bar, ne pouvant le faire rouler tout seul depuis qu’il était ouvert. J’avais besoin d’une aide et je m’étais fait la promesse de n’engager que des hybrides et de leur donner un salaire raisonnable sans les opprimer ni les rabaisser. Ils allaient être mes employés, mais aussi mes enfants pour ceux que j’adopterais. Je voulais devenir comme un père pour eux, mais je devais tout d’abord commencer par un seul. Même si j’avais des moyens, je ne voulais pas tout précipiter. Je commencerais par un seul hybride, puis plus tard, je lui amènerais un frère ou deux. Je savais que les lois ne me permettaient pas de les considérer comme mes enfants sur papiers, mais rien ne m’empêcherait de le faire dans la vie de tous les jours. J’avais énormément d’amour et d’affection à donner.

J’entrai donc dans la boutique d’hybride du quartier commercial. Déjà en entrain je trouvai la situation désolante et triste. Toutes ses personnes coincées derrière les barreaux de cage et derrière la vitre de vitrines. J’en eu le cœur secoué. Je me mis à déambuler dans les allées, regardant chaque créature, voulant toutes les ramener avec moi, mais ne le pouvait pas, raisonnablement. Je l’aurais fait sinon. La plupart aurait recouvré leur liberté et ceux qui aurait voulu réellement restés avec moi, je leur aurais donné un travail, un toit, à boire et à manger et surtout une sécurité qu’ils n’auraient pu trouver nulle part ailleurs.

Je m’approchai d’une cage dans la partie ouest de la boutique, essayant de voir ce qui se trouvait à l’intérieur. Je cherchai un vendeur des yeux, mais je n’en vis pas, décidant donc de m’approcher encore plus jusqu’à presque toucher des doigts les barreaux froids de la cage. Il faisait tellement sombre que je ne voyais pas le fond de celle-ci.

- Eh…Il y a quelqu’un? Je ne vous veux aucun mal. Approchez.

Ma voix était douce, grave et légère. Je dégageais une aura bienveillante et un doux sourire était imprimé sur mes lèvres minces. Je voulais absolument voir ce qui se trouvait dans cette cage, peu importe ce que c’était, je voulais le voir et peut-être même l’adopter.
424 mots
avatar
avatar
Joli monsieur
Description du caractère de votre personnage : Mes hybrides : Elros, Edwige, ???
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 14 Jan - 23:03
Pour qu'un enfant puisse avoir de nouveau un pèreWayne & Elros

Elros avait passé deux longues années de sa vie à patienter docilement dans cette cage glaciale et inconfortable. Le magasin d'hybrides était très grand, si grand qu'il comprenait plusieurs étages remplis d'hybrides en tout genres. Il y en avait vraiment pour tous les goûts. Ceux n'ayant pas trop les moyens pouvaient admirer les cages contenant les hybrides communs tandis que ceux possédant un gros porte-monnaie pouvaient se rabattre sur les fameux légendaires. Elros ne pouvait pas vraiment comprendre sur quels critères pouvaient se baser certains maîtres pour réaliser leurs achats. Certes le physique et la race y étaient pour beaucoup de choses mais quelques uns ne se gênaient pas pour refuser tel ou tel hybride malgré une belle apparence et une hybridation alléchante. Ils n'en faisaient peut-être qu'à leur tête.

Le mimiqui les contemplait grouiller en foule dans les moindres recoins de l'imposant bâtiment. Il se demandait comment pouvaient bien faire les employés pour prévenir les tentatives de fuite. Il était si vaste en même temps. Les vendeurs n'avaient en tout cas aucun soucis à se faire le concernant. C'était un véritable pro-esclavagiste dans l'âme. Il prendrait en effet plaisir à servir un humain jusqu'à sa mort. Il n'y voyait aucun inconvénient, même s'il tombait sur quelqu'un de mal intentionné. Il se contenterait de subir sa violence et de panser secrètement ses plaies pour ne pas l'incommoder.

Les prunelles d'Elros s'accrochèrent au moindre humain passant à côté de sa cage un peu reculée comparée aux autres. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il existait une légende à propos de son hybridation. On raconterait que le mimiqui était un pokémon maudit et hideux capable alors de maudire quiconque à son tour. Elros n'y croyait pas du tout en revanche. Il n'oserait jamais essayer de maudire quelqu'un si jamais il en avait été capable. Il n'était pas de nature rancunière ni mauvaise par définition. Qu'est-ce que cela lui apporterait de voir les autres souffrir ? Il n'y voyait pas vraiment l'intérêt et ne comprenait alors pas pourquoi les gens perdaient leur temps à tenter de se venger de quelqu'un d'autre ...

Une délicieuse voix masculine veloutée le sortit subitement de ses pensées. Il était étonné qu'un humain eut prit le temps d'aller vers sa cage mise un peu à l'écart des autres. Elros se mit aussitôt à le contempler. Il était très séduisant en plus de cela et semblait embaumé d'un certain charisme. L'hybride se perdit quelques minutes dans sa contemplation avant de secouer la tête et de se rapprocher gentiment des barreaux. Il afficha un radieux sourire. Il était heureux qu'on finisse par s'intéresser à lui.

Bonjour Monsieur. En quoi puis-je vous être utile ?

lauz
avatar
avatar

Description du caractère de votre personnage : Elros est un mimiqui docile adorable et un peu naïf sur les bords qui croit que les hybrides doivent être asservis pour leur bien. Il passe son temps à mettre des bâtons dans les roues des sauvages en particulier d'Amon sous les attraits d'un mystérieux traqueur masqué.

Voir le profil de l'utilisateur http://alola-island.forumactif.com/t92-glitters-runing-through-h


Merci Hanzaki pour le magnifique kit ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Dim 15 Jan - 18:18
  • Wayne Black
  • Elros
Pour qu’un enfant puisse avoir de nouveau un père.
Je pus enfin voir ce qui se trouvait dans la pénombre de la cage de métal. Un jeune hybride à la chevelure sombre et aux traits raffinés. Je ne pouvais pas discerner son hybridation, ne m’y connaissant pas vraiment en pokémon. Je l’observai de la tête aux pieds, estimant sa grandeur et son poids, ainsi que ses mensurations. Il semblait docile, gentil aux premiers abords. Je lui fis un chaleureux sourire et me rapprochai encore plus, mes doigts caressant les barreaux de métal de la cage. Même la voix de l’être devant moi était jolie à l’oreille. Enfin, selon moi. Il m’intéressa tout de suite, m’intriguant au plus haut point. Je ne savais pas pourquoi au juste, simplement qu’il y avait quelque chose de mystérieux et de merveilleux à la fois sortant de cette personne devant moi. Je voulais en apprendre plus sur lui et lui parler de moi aussi. Pourquoi se trouvait-il si isolé des autres hybrides?

- Bonjour. Je me nomme Wayne Black. Comment vous appellez-vous? J’aimerais beaucoup converser avec vous et en apprendre plus sur vous, puis-je?

Je ne voulais pas l’effrayer ni le faire fuir. Je compris à ses paroles qu’il était du genre serviable aussi, du moins de ce que j’en pensais. Je ne pouvais pas réellement le savoir avant qu’il ne se mette à la tâche. Tout ce que je voulais c’était un hybride à aimer comme mon propre enfant, un être qui accepterait mes attentions et de m’aider en travaillant au bar avec moi. Je ne voulais en aucun cas le traiter comme un objet ou une chose qui pouvait se remplacer. Personne n’était remplaçable, pas même un hybride. Tous étaient uniques. Je lui fis un petit sourire calme et entrai mes doigts dans l’espace entre les barreaux, ma main allant effleurer la sienne. Sa peau était douce.

- Je me cherche un hybride pour m’aider à mon travail. Comme j’étais intrigué par votre cage en retrait, je me suis dit que de vous rendre visite et de vous parler pourrait vous faire plaisir. Les gens ne semblent pas vous porter une très grande attention et c’est désolant. Vous méritez qu’on se soucie de vous.

Je continuai de toucher sa main, continuant de l’effleurer de mes doigts chauds, voulant lui serrer la main, mais ne le pouvant manifestement pas. Les barreaux m’empêchaient de pouvoir le faire. Cela m’embêta un tout petit peu, mais ce n’était pas bien grave. Ma voix douce remplaçait cette poigne chaleureuse que je lui dédiais, lui parlant doucement et de manière bienveillante. Ce jeune homme devant moi devait être là depuis un sacré moment et cela me serra le cœur. Je ne comprenais pas comment on pouvait mettre des personnes en cage juste parce qu’elle ne référait pas aux critères humains de notre espèce. Je nous trouvais cruel par moment.

497 mots
avatar
avatar
Joli monsieur
Description du caractère de votre personnage : Mes hybrides : Elros, Edwige, ???
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 21 Jan - 16:04
Pour qu'un enfant puisse avoir de nouveau un pèreWayne & Elros

Elros vit le gracieux humain tenter de s'approcher davantage de la cage. Il pouvait sentir que les barreaux l'incommodaient grandement et qu'il aurait préféré que ces derniers n'existaient pas. Le prénommé Wayne était vraiment très séduisant et les traits de son visages étaient si doux. Pas que ceux-ci par ailleurs. Tout son être semblait être attentionné et tendre. Le mimiqui se laissa aller à ses divagations le concernant. Il s'imaginait se lover doucement dans ses bras pour une étreinte très affectueuse et profiter de son odeur corporelle certainement aussi aphrodisiaque que sa présence. Il ne semblait en outre pas inquiété par le fait que sa cage était mise à l'écart par rapport aux autres ce qui le réconforta davantage. Sa politesse charma un peu plus l'hybride qui lui sourit une nouvelle fois.

Bonjour Wayne. Je m'appelle Elros. Bien sûr, cela ne me dérange pas mais êtes-vous sûr de ne pas être intéressé par un autre hybride que moi ?

Le mimiqui le contempla avec une expression quelque peu inquiète. Il se demandait si l'humain savait qu'il était en train d'interagir avec un hybride qu'on se plaisait à qualifier de maudit malgré lui. Peut-être n'était-il tout simplement pas au courant et qu'il prendrait ses jambes à son cou une fois mis au courant au grand désespoir d'Elros. Mais il ne pouvait pas se permettre de le laisser demeurer dans le flou. Il répondit délicatement à l'effleurement de ses doigts contre les siens, si agréables et apaisants.

Vous êtes très aimable. Les humains et certains autres hybrides sont assez effrayés par moi à cause de la nature de mon hybridation. Je suis issu d'un mimiqui et la légende raconte que je suis capable de maudire quiconque en plus d'être moi-même maudit. Je n'oserai jamais faire une chose pareille pourtant bien que je sois quand même sceptique à l'idée d'être véritablement capable de maudire quelqu'un ...

Elros se rapprocha davantage des barreaux, quitte à coller légèrement son buste contre ces derniers. Il se demandait si Wayne perdrait son intérêt à son sujet suite à sa révélation peu aguicheuse. Il le scruta alors du regard, un peu inquiet tandis qu'un vendeur se dirigea entre temps dans leur direction. L'autre humain salua poliment le client et lui demanda s'il se trouvait ici par simple curiosité ou s'il était véritablement intéressé par un effrayant mimiqui. Le coeur de l'hybride se serra aussitôt à l'adjectif "effrayant" et il contempla d'un regard affligé Wayne se faire légèrement éloigner de la cage par les soins du vendeur par simple question de sécurité avait-il dit.

lauz
avatar
avatar

Description du caractère de votre personnage : Elros est un mimiqui docile adorable et un peu naïf sur les bords qui croit que les hybrides doivent être asservis pour leur bien. Il passe son temps à mettre des bâtons dans les roues des sauvages en particulier d'Amon sous les attraits d'un mystérieux traqueur masqué.

Voir le profil de l'utilisateur http://alola-island.forumactif.com/t92-glitters-runing-through-h


Merci Hanzaki pour le magnifique kit ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Sam 21 Jan - 23:10
  • Wayne Black
  • Elros
Pour qu’un enfant puisse avoir de nouveau un père.
Je finis par enfin l’entendre parler. Sa belle voix qui sonnait bien à mon oreille. Je lui fis un sourire encore plus chaleureux, le trouvant adorable dans sa manière d’être. Je me fichais bien de son hybridation, de ses racines ou de son passé. Je voulais construire son avenir à mes côtés, qu’il puisse s’épanouir en dehors de cette cage et m’aider au Sweet Lavender. Je ne fis même pas attention à ce qu’il me disait concernant la malédiction qui supposément le tourmentait. Je ne croyais pas à ces sottises. J’étais déjà assez malchanceux dans la vie pour ne pas avoir à me soucier de ce genre de choses. Je ne pourrai jamais avoir d’enfants de mon sang et de ma chair. J’étais stérile et quand bien même ce jeune homme devant moi me maudissait sans le vouloir, je ne lui en porterais pas rigueur. Au mieux, je le serrerai dans mes bras en lui disant que tout allait bien, que ce n’était pas grave. Parce qu’au fond, ce n’était pas grave. L’être humain avait maudit sa propre espèce à maintes reprises et il continuait de le faire en se massacrant et en s’entre-tuant. Je ne voulais pas faire partie de cette humanité funeste.

Je m’apprêtai à répondre au mimiqui à propos de tout et de rien, voulant simplement le rassurer, voyant dans ses beaux grands yeux sombres qu’il avait peur, qu’il s’inquiétait que je ne parte, que je m’en aille. J’entrouvris les lèvres, puis du coin de l’œil, je vis un vendeur s’approcher de moi et me parler, désignant l’être vivant devant moi d’effrayant. Il avait même osé me faire reculer, m’empêchant ainsi de toucher de mes doigts chauds la peau douce de sa main. Je portai mon attention sur l’humain qui nous avait délibérément dérangés, puis je secouai la tête doucement, lui offrant un léger sourire confiant. Je ne comprenais pas trop pourquoi il faisait cela, mais j’étais convaincu que ce mimiqui, cette personne derrière les barreaux de cette cage froide et isolés était merveilleux. Il semblait adorable, sociale et bon vivant. Pour moi, il n’y avait rien de plus à dire.

Je ne m’intéressais pas aux autres hybrides pas parce qu’ils étaient communs, ennuyeux ou peu importait, c’était juste parce qu’ils n’avaient pas le même genre d’histoire à raconter. Comment dire…j’avais été attiré par Elros tout simplement et ce qui ressortait de notre premier regard, de notre première interaction, personne ne pouvait nous l’enlever. Si j’avais pu, j’aurai fait en sorte que cette boutique disparaisse et que tous puissent vivre comme bon leur semblerait. J’étais de ce genre d’homme qui croyait que les rencontres n’étaient pas fortuites et vaines, qu’on en ressortait toujours quelque chose au final. Du positif ou du négatif, mais tout de même quelque chose. J’avais déjà pris ma décision d’adopter Elros quoiqu’en dise cet homme devant moi. C’est pourquoi je le contournai et me rapprochai de nouveau de la cage, tentant d’agripper de mes doigts ceux du jeune homme aux cheveux sombres.

- Il n’y a aucun danger ni même aucune malédiction émanant de ce jeune homme. Il est tout ce qu’il y a de plus normal comme vous et moi. Il doit avoir un cœur en or et envie de prouver sa valeur à ceux qui ne lui ont jamais donné la chance d’être et d’exister. Elros n’est pas maudit, c’est l’espèce humaine qui crée sa propre malédiction.

Je plongeai mes yeux dans les siens, finissant par ignorer le vendeur quelques secondes alors qu’il essayait de répliquer à mes propos. Je ne lui laissai pas le temps d’en dire davantage alors qu’il parlait d’hybridation et de je ne savais quoi d’autres, dégradant la personne en face de moi. Je lui fis un sourire rassurant et doux, puis finis par lancer avec une voix grave et légère le reste de ma pensée.

- Il est parfait que cela ne vous en déplaise, monsieur. Ce jeune homme me convient parfaitement et je vais l’accepter tel qu’il est sans lui demander quoi que ce soit en retour. Je ne le ferai jamais changer volontairement, il est né comme il est et c’est très bien comme ça. Je crois donc que vous savez ce qu’il vous reste à faire non? Revenez nous voir lorsque vous aurez les documents d’adoption d’Elros en mains je vous prie. J’ai encore énormément à parler avec lui et surtout, je veux qu’il continue de sourire au bonheur et à la vie.

Le vendeur finit par bredouiller quelque chose d’incompréhensible, puis se retira, me laissant de nouveau seul avec celui que je considérais déjà comme un fils. Mon cœur avait cédé, il avait ouvert grand ces bras pour cet enfant seul et isolé de tous juste à cause de superstitions sans fondement ni valeur. Mes doigts parcoururent les siens avec légèreté et tendresse, puis je lui dis tout bas dans un souffle…

- Nous serons une famille vous et moi, Elros. Personne au monde ne pourra briser notre lien et notre avenir commun.  
895 mots
avatar
avatar
Joli monsieur
Description du caractère de votre personnage : Mes hybrides : Elros, Edwige, ???
Voir le profil de l'utilisateur


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ven 27 Jan - 19:07
Pour qu'un enfant puisse avoir de nouveau un pèreWayne & Elros

Elros avait son regard rivé sur Wayne tandis qu'il se faisait éloigner de sa cage par le vendeur. Mais celui-ci se baissa rapidement à ses dires dégradants envers lui. Le mimiqui espérait vraiment que l'humain ferait abstraction de cette opinion personnelle. C'est ce qu'il fit d'ailleurs contre toute attente. Wayne s'était de nouveau rapproché de la cage et lorsque la chaleur de ses doigts vint réconforter ceux d'Elros, ses prunelles s'écarquillèrent aussitôt dans le vide. Il était surpris, encore plus lorsque l'humain clama haut et fort le fond de sa pensée qui redonna de l'espoir au mimiqui et le rendit excessivement émotif. Des larmes se mirent à couleur silencieusement et spontanément le long de ses joues et lorsqu'il releva doucement la tête, ses iris embués de son affliction se perdirent dans ceux de celui qui serait son futur maître.

Le vendeur très incommodé par cette réaction avait grommelé quelque chose dans sa barbe, certainement des obscénités avant de s'atteler à aller chercher les papiers d'adoption concernant l'adorable mimiqui. Il ne rêvait pas n'est-ce pas ? Il allait enfin être adopté après ces quelques années à observer les autres hybrides repartir juste sous ses yeux attristés. Il aurait tellement voulu sortir de cette cage pour aller dans les bras de l'humain lorsqu'il lui promit d'être sa famille.

Vraiment ?

Lui répondit-il d'une voix légèrement cassée.

Elros était si heureux de constater que pas tous les humains ne croyaient aux rumeurs qui circulaient viscéralement à son propos qu'il ne put s'empêcher de verser des larmes de bonheur. Ses doigts s'entremêlèrent par réflexe autour de ceux de Wayne. Il ne voulait plus relâcher ces mains salvatrices, celles qui le sortiraient de cette obscurité qui commençait à devenir étouffante pour lui. Le vendeur revint après quelques minutes d'attente avec tous les papiers et se mit à ouvrir la cage d'Elros pour qu'il puisse sortir. Il se dégagea doucement et alla spontanément enlacer Wayne, les yeux à demi clos et encore rougis par ses pleurs. Ce geste affectif sembla dégoûter le vendeur qui soupira et tendit vivement les papiers à son client, pressé de terminer leur affaire. Il était très surpris d'avoir pu vendre cet hybride "maudit" et espérait que le client ne le ramènerait pas en magasin au bout de quelques semaines.

Lorsqu'il se rapprocha d'eux, Elros eut le réflexe de se presser un peu plus fort contre Wayne, comme un enfant ne voulant pas qu'on lui arrache sa peluche des mains. Sauf que son futur maître était bien plus qu'un simple objet à ses yeux. C'était quelqu'un qui avait un coeur contrairement à tous ceux qui avaient nonchalamment ignoré sa cage. Le mimiqui lui serait redevable toute sa vie et ferait énormément d'efforts pour le combler et le remercier de l'avoir acheté malgré son histoire personnelle et ses maux intérieurs.

lauz
avatar
avatar

Description du caractère de votre personnage : Elros est un mimiqui docile adorable et un peu naïf sur les bords qui croit que les hybrides doivent être asservis pour leur bien. Il passe son temps à mettre des bâtons dans les roues des sauvages en particulier d'Amon sous les attraits d'un mystérieux traqueur masqué.

Voir le profil de l'utilisateur http://alola-island.forumactif.com/t92-glitters-runing-through-h


Merci Hanzaki pour le magnifique kit ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Sam 28 Jan - 15:01
  • Wayne Black
  • Elros
Pour qu’un enfant puisse avoir de nouveau un père.
Le mimiqui devant moi se mit à pleurer de joie à mesure que je prononçais mes paroles. J’avais envie de lui essuyer ces larmes qui coulaient doucement contre ses joues, mais je préférai garder mes doigts enlacés aux siens. Je voulais lui montrer que j’étais là pour lui, que nous allions bientôt nous retrouver tous les deux, ensemble. Nous allions bientôt être une famille. Cela me fit terriblement chaud au cœur. Je le sentais gonfler dans ma poitrine et battre un peu plus fort et rapidement. J’avais tellement hâte de le serrer dans mes bras, de lui caresser les cheveux et de prononcer son prénom en lui promettant de ne jamais le laisser jusqu’à ma mort. Parce que je ne pouvais vivre éternellement. Pourtant quand mes yeux rencontrèrent les siens et que ses mots cassés m’arrivèrent aux oreilles, cela me bouleversa intérieurement. Je voyais l’espoir grandir dans son regard, l’envie réel que je l’accepte tel qu’il était.

C’est pourquoi dès que le vendeur revint et me tendit les papiers, je les pris et les lus rapidement, les signant alors que je recevais tout contre moi Elros qui vint se blottir tout contre mon corps. Dès que j’eux les mains libres, j’allai essuyer les larmes sur ses joues, contre ses paupières, se balançant contre ses cils. Je caressai avec tendresse et douceur son visage et je le serrai tout contre moi. Je lui donnai une bonne dose d’amour et de douceur, allant embrasser ses cheveux d’un noir de jais. Je le serrai ainsi une bonne minute, puis le relâchai et l’observai en lui faisant un sourire rassurant et doux. Je vis du coin de l’œil le vendeur rouler des yeux et grogner de dégoût, mais je m’en foutais. Je n’avais plus besoin de ses services alors je me tournai vers lui et plongeai mes yeux dans les siens.

- Vous pouvez disposer. Nous nous en allons sous peu.

Je reportai ensuite mon attention sur Elros, le vendeur finissant par s’en aller en grommelant, les papiers signés de l’adoption du mimiqui entre les mains. Je caressai le doux visage de mon nouvel enfant allant lui embrasser le front avec légèreté. Je me perdais dans ses beaux grands yeux malgré qu’ils soient rougis de pleures. Je ne pouvais me détacher de ce regard dans lequel je pouvais lire de l’espoir, de l’envie et énormément d’émotions. Évidemment, la première chose que j’allais faire en rentrer chez nous c’était de lui faire couler un bon bain chaud et de lui servir à boire et à manger. Ensuite, j’allais l’ausculter pour être certain qu’il n’ait aucune blessure récente ou tout autre problème de santé. Je ne voulais que le mieux pour mon enfant malgré qu’il soit adulte et hybride. Cela n’avait aucune importance pour moi. Je pouvais enfin me dire que j’avais une famille à moi. Elle n’était peut-être pas faite de ma chair et de mon sang, mais au moins, elle aurait tout mon amour, toute mon attention et un héritage à ma mort.

- Puis-je te tutoyer maintenant, Elros? Nous sommes de la même famille alors, je crois que les politesses de circonstance ne nous sont plus du tout utiles.

Je continuai de lui faire un large sourire, conquis et heureux d’avoir mon tout premier hybride depuis des années. Je ne le considérerai pas comme tel, ses différences physiques m’important peu. Je n’allais pas non plus le restreindre à cette forme, lui laissant toujours le choix d’être ce qu’il voulait être. Un père devait accepter les décisions de ses enfants et non, les en dissuader. J’allais l’encourager dans ses bons comme dans ses mauvais jours parce que je sentais que c’était ainsi qu’un bon père se devait d’être.
658 mots
avatar
avatar
Joli monsieur
Description du caractère de votre personnage : Mes hybrides : Elros, Edwige, ???
Voir le profil de l'utilisateur


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Fév - 20:42
Pour qu'un enfant puisse avoir de nouveau un pèreWayne & Elros

Elros était allé se presser contre son maître une fois que sa cage fut ouverte. Il était si béat d'avoir enfin pu trouver quelqu'un qui l'apprécierait à sa juste valeur. Il poussa une multitude de soupirs de bien-être quand ses larmes fut séchées et que Wayne s'empressa de le serrer assez fortement dans ses bras. Il profita de sa chaleur apaisante et de sa bonne odeur, les yeux rougis à cause de sa tristesse passée. Quelques gémissements franchirent subitement ses lèvres quand il sentit quelques baisers doux retentir au niveau de sa chevelure. Le mimiqui resserra son étreinte. C'était comme s'il s'accrochait de toutes ses forces à cet être qu'il ne désirait plus lâcher. Mais leur contact finit par se rompre et il répondit au sourire de Wayne. Le vendeur semblait agacé devant toute cette mièvrerie et heureusement que l'humain lui demanda de s'en aller. Il n'avait plus besoin de lui puisqu'il avait signé et acheté Elros qui avait désormais hâte de quitter cet endroit au plus vite.

Le mimiqui put profiter de nouvelles marques d'affection une fois l'autre humain éloigné. Il ferma à demi les yeux lorsque Wayne vint lui embrasser le front et caresser les joues. Il avait posé ses mains au niveau de ses hanches et se laissait calmement faire un peu comme un petit animal à qui on faisait quelques gratouilles particulièrement douces et agréables. Il ne détacha pourtant pas son regard du sien. Il le soutenait avec plaisir en se demandant intérieurement comment serait sa nouvelle maison. Allait-il enfin pouvoir profiter de la chaleur d'un lit et d'une chambre rien qu'à lui ? Ou alors son maître était assez pauvre et il partagerait sa chambre ? N'importe quel cas conviendrait au mimiqui car son maître était pour lui son sauveur, une personne qui lui était devenue chère.

Oui bien sûr. Je peux en faire de même pour toi et est-ce que je peux t'appeler Wayne ? Si jamais tu préfères Maître, ça ne me dérange pas non plus de t'affubler de ce nom.

Pour certains hybrides, "Maître" était un véritable sobriquet ridicule à leurs yeux mais pour Elros, il s'agissait d'une marque de respect. C'était assez étrange pour lui de devoir appeler cette personne aussi importante devant lui par son prénom. Il était cependant prêt à tout pour la combler. Le mimiqui regarda Wayne avec intensité, l'air de dire: Qu'est-ce qu'on fait maintenant ? Comme c'était la première fois qu'il se faisait adopter, il ne savait pas trop ce que l'humain attendait de lui. Il préféra patienter calmement pour voir ce qu'il prévoyait.

lauz
avatar
avatar

Description du caractère de votre personnage : Elros est un mimiqui docile adorable et un peu naïf sur les bords qui croit que les hybrides doivent être asservis pour leur bien. Il passe son temps à mettre des bâtons dans les roues des sauvages en particulier d'Amon sous les attraits d'un mystérieux traqueur masqué.

Voir le profil de l'utilisateur http://alola-island.forumactif.com/t92-glitters-runing-through-h


Merci Hanzaki pour le magnifique kit ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Sam 25 Fév - 15:50
  • Wayne Black
  • Elros
Pour qu’un enfant puisse avoir de nouveau un père.
Je souris avec douceur à mon nouvel enfant, l’entraînant lentement vers l’entrée de la boutique. Je n’arrivais pas à le quitter des yeux, le trouvant merveilleux à regarder devant toutes ses émotions qu’il me montrait à travers ses expressions faciales. Mêmes ses beaux grands yeux brillaient. Cela m’attendrissait énormément. Je n’avais réellement pas envie de le délaisser, de le perdre et de l’abandonner. Non, je n’avais pas du tout envie de le laisser ici ou de le voir disparaître maintenant que nous étions réunis. Je voulais être un bon père pour lui, une personne de soutien, de présence. Je voulais faire en sorte qu’Elros se sente comme chez lui chez nous, qu’il me prenne comme quelqu’un de confiance.

- Tu peux m’appeler Wayne ou encore papa ou père. Tu es mon enfant désormais et comme tel, je ferai toujours tout pour toi. Je veux que tu sois bien, Elros.

Je l’entraînai jusqu’à la sortie de la boutique et lui ouvrit la porte, le laissant passer devant moi. Dehors, il faisait très beau, un chaud soleil réchauffant la peau pointant le bout de son nez tout en haut du ciel bleu. Il n’y avait même pas de nuages, pas un seul en vue. Je fermai les yeux en mettant les pieds dehors et pris une grande bouffée d’air. Je me  sentais si bien, débordant d’amour et d’affection pour ma famille, mon doux Elros. Je ne savais pas comment allait réagir Amon en sachant que j’avais maintenant un fils en plus de mes amants routiniers, mais je ne m’en faisais pas vraiment. Je savais qu’il allait certainement bouder un temps et jouer à l’adolescent rebelle, mais qu’au fond, il aurait peur que je le délaisse. Mon bel Amon n’avait rien à craindre et je le lui prouverai le moment venu.

- Allons, rentrons chez nous. Je veux te montrer où tu vivras désormais et où, si tu le désires, travailleras avec moi.

C’est ainsi que nous nous dirigeâmes vers le Sweet Lavender et mon appartement, ayant pour but de m’occuper d’Elros et de lui apprendre tout ce que je savais. Ma vie de père commençait, ma vie de famille aussi et j’avais bien hâte de montrer à mon enfant que je pouvais être un bon père, j’en étais certain. Notre vie commune commençait.
408 mots (On clôture le rp ici ^^)
avatar
avatar
Joli monsieur
Description du caractère de votre personnage : Mes hybrides : Elros, Edwige, ???
Voir le profil de l'utilisateur


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alola Island :: Le défouloir :: Topics obsolètes-
Sauter vers :